Politique sportive

La dynamique sportive dans les Yvelines est ancienne pour ne pas dire historique. La plupart des sports y sont représentés.

Avec plus de 380 000 sportifs licenciés, le Département des Yvelines est le premier département d’Ile de France et le quatrième de France par le nombre de licenciés. La majorité des disciplines sportives y est représentée, parmi lesquelles le cyclisme, le golf, les sports équestres, le tennis, le tir à l’arc, le judo, l’athlétisme, le basket, le football ou la gymnastique volontaire.

En termes d’évènements sportifs, les Yvelines ce sont des étapes du Tour de France, le départ du Paris-Nice, les hippodromes de Maisons-Laffitte et de Rambouillet, les exploits du Paris-Saint-Germain, l’Open de France en golf, difficile de faire mieux pour asseoir une réputation internationale et une attractivité sportive.

Il y a d’abord les atouts des Yvelines pour les sports de plein air ; la qualité du territoire, à proximité de Paris, avec des espaces verts favorables à la pratique sportive (et qui ont été aménagés : golfs, hippodromes…) ou des terrains avec une topographie particulière (la cote des 17 tournants en vallée de Chevreuse pour le cyclisme par exemple ou la colline d’Elancourt pour le VTT). Terrain de jeu pour les Franciliens, le Département a su développer les infrastructures pour maintenir le côté attractif du territoire au-delà des frontières.

Aujourd’hui, le bassin d’aviron de Mantes est celui qui accueille le plus de compétiteurs en France, le Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines a abrité les derniers championnats du monde de cyclisme sur piste, Le Golf national de Saint Quentin a été sélectionné pour la Ryder Cup 2018.

Ce dynamisme se traduit également par une forte pratique du sport de haut niveau amateur. Très structuré, le mouvement sportif des Yvelines compte plus de 2 600 clubs et sections de clubs représentant 78 fédérations.

Le Conseil départemental consacre au sport 4,7 M€ en fonctionnement et 5 M€ en investissement de crédits par an.

Depuis 1995, l’Assemblée Départementale fait du sport une de ses priorités. En juin 2015, elle adopte de nouvelles orientations autour de deux grands axes : l’aide aux communes en matière d’équipements sportifs et le soutien aux associations. Le Département entend hiérarchiser ses interventions en fonction de priorités et organiser les procédures de financement dans la rigueur et la transparence.

Il veut aussi construire avec les Comités Départementaux et les clubs un partenariat solide basé sur des contrats d’objectifs et assurer une présence sur le terrain, condition indispensable à l’évaluation des actions.

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.