RD 154 – Contournement de Verneuil-sur-Seine et Vernouillet

Plan synoptique RD154

La RD 154 est un axe de circulation important qui traverse les communes de Vernouillet et de Verneuil-sur- Seine et permet aux populations et activités des agglomérations en rive droite de la Seine (Triel sur Seine et Meulan-en-Yvelines) de rejoindre l’A 13. Elle draine un trafic de transit important qui génère des nuisances, et est marquée par un fort taux d’accidents.

La création d’une voie nouvelle de contournement au Sud des communes de Vernouillet et de Verneuil-sur-Seine va permettre de délester la traversée des centres villes du trafic de transit et de sécuriser les déplacements sur l’ensemble de la zone.
Cette déviation aura aussi pour effet d’améliorer la qualité de vie des habitants des agglomérations en réduisant les nuisances notamment sonores générées par le trafic de transit.

L’opération est entrée pour partie en phase opérationnelle avec la réalisation d’un premier carrefour giratoire à l’été 2015. La poursuite des travaux est envisagée courant 2018.

 

Le projet

Les objectifs

Le projet poursuit 3 objectifs principaux et prioritaires pour le Département :

  •  Réduire le trafic de transit en centre-ville : La création d’une voie de contournement va permettre de délester les centres villes du trafic de transit qui génère aujourd’hui des ralentissements, de l’insécurité et des nuisances pour les habitants. Notamment, dans le centre de Vernouillet, le trafic qui atteint actuellement jusqu’à 13 900 véhicules par jour sera réduit de moitié.
  •  Réduire le nombre d’accidents : La RD 154 dans la traversée des agglomérations de Verneuil et Vernouillet est une zone où sont recensés de nombreux accidents corporels. Le nouvel aménagement offrira aux automobilistes et aux cyclistes un itinéraire mieux sécurisé et des conditions de circulation apaisées dans la zone agglomérée qui contribueront aussi à améliorer la sécurité des déplacements (véhicules, cycles et piétons).
  • Créer de nouvelles dessertes pour piétons et cycles : La création d’itinéraires cyclables le long de la voie nouvelle permettra d’assurer une desserte sécurisée pour les déplacements « doux » ente les zones d’habitats, les complexes sportifs, de loisirs et les établissements scolaires des nouvelles zones urbaines de Verneuil-sur-Seine et Vernouillet.

Les aménagements

La voie nouvelle prend son origine au Nord de Verneuil-sur-Seine, au niveau du carrefour existant entre la RD 154 et la RD 59 qui dessert la base de loisirs du Val de Seine. Elle se raccorde au Sud en limite des communes de Vernouillet et de Medan. Conformément à la Déclaration d’Utilité Publique du 25 avril 2005, elle est configurée à 2×1 voie sur toute sa longueur et n’est pas conçue pour être élargie.

A l’issue des travaux, l’actuelle RD154 en traversée des centres villes (Route de Meulan, Boulevards André Malraux et Georges Clémenceau) sera déclassée de la voirie départementale et classée en voirie communale ce qui permettra aux communes de la réaménager à leur guise.

Principales caractéristiques du projet :

  • Création d’une voie nouvelle de 5,5 km à 2×1 voie sans dénivellation
  • Réalisation de 4 carrefours giratoires à niveau de la voie nouvelle, raccordant les voies communales et les principaux chemins ruraux
  • Réalisation de voies de désenclavement des parcelles agricoles et forestières traversées
  • Création d’aménagements cyclables sur toute la continuité du tracé
  • Création de deux passages souterrains : le premier permettra d’assurer la continuité des chemins de promenade en forêt de Verneuil ; le second permettra le passage des engins agricoles et forestiers jusqu’à l’exploitation de la carrière située au niveau de la ferme de Bazincourt
  • Traitement paysager des accotements
  • Aménagement de protections acoustiques le long du tracé au niveau des zones urbanisées

Coût et financement

Le projet est estimé à 24 M€ TTC Ce coût inclut : les études, les procédures réglementaires, les acquisitions foncières et les travaux.

Il est financé par le Département des Yvelines à hauteur de 70% et par la Région Ile-de-France à hauteur de 30%.

Le calendrier

2017/2018 : Poursuite des acquisitions foncières Poursuite des autres procédures réglementaires (archéologie, environnement)

2018/2020 : phase travaux

Réalisation de l’aménagement complet (durée 2 ans)

Les étapes précédentes :

  • Printemps – automne 2015 : réalisation du carrefour giratoire RD154/RD59
  • Septembre 2014 : démarrage des études de détail, des acquisitions foncières  et du diagnostic archéologique
  • 2012 : nouvelle enquête parcellaire
  • 12 novembre 2009 : arrêté préfectoral de prorogation de la Déclaration d’Utilité Publique
  • 25 avril 2005 : Arrêté préfectoral de Déclaration d’Utilité Publique
  • 2004 : enquêtes publiques conjointes dont l’enquête parcellaire

Zoom sur...

Des emprises optimisées

La voie nouvelle traverse, au nord, la forêt régionale de Verneuil sur environ 3 km. Pour minimiser l’impact du projet sur les espaces boisés, le tracé de la voie nouvelle emprunte l’actuelle route de la Séparation. En outre, le Département s’est engagé à réduire de 5 mètres la largeur des emprises de la voie nouvelle dans cette zone par rapport au projet initial, tout en maintenant les aménagements cyclables. De façon générale, sur l’ensemble du tracé, les emprises nécessaires à la réalisation de la voie nouvelle vont être réduites autant que possible dans le cadre des études de détail en cours, afin de minimiser l’impact sur l’environnement. En particulier, la taille des 4 carrefours giratoires sera réduite et passera de 70 à 40 mètres. Néanmoins, les emprises doivent rester suffisantes pour intégrer les aménagements connexes indispensables comme les fossés et bassins de traitement des eaux, les pistes cyclables, les rétablissements agricoles ainsi que les dispositifs de protection acoustique (merlons et écrans) et les aménagements paysagers, conformément aux engagements pris par le département.

Les aménagements contre le bruit

La déviation aura avant tout pour effet de réduire les nuisances sonores dans les centres villes ainsi délestés d’une partie du trafic. La majeure partie du tracé est située en zone forestière ou agricole non habitée. A l’approche des secteurs bâtis, la voie sera distante d’au moins 80 mètres des habitations. Toutefois, le projet s’accompagne d’aménagements pour le confort acoustique et visuel des riverains. Le Département, dans le respect de la réglementation en vigueur, s’est en effet engagé à limiter l’impact sonore de cette infrastructure nouvelle à moins de 60 décibels le jour à proximité des zones habitées. Pour atteindre cet objectif, le projet prévoit la mise en place d’écrans et buttes de terre (merlons) acoustiques sur la déviation à proximité de la zone urbanisée de Vernouillet.

Photos

 

 

 

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.