Les choix prioritaires du Département pour le ferroviaire et tramway

Les transports collectifs ferroviaires constituent l’une des pièces maîtresses de la politique d’aménagement durable du territoire.

Le Conseil départemental fixe deux priorités :

  • Viroflay_rive_droite_02réorganiser les liaisons radiales R.E.R et Transilien au sein du département afin de consolider le réseau existant et améliorer les services offerts à la clientèle (accroître la capacité des rames et la fréquence – la fiabilité – régularité et ponctualité – du réseau),
  • créer des liaisons de rocade (de Grande Couronne à Grande Couronne) afin de répondre aux nouveaux besoins de mobilité en créant un véritable maillage avec les liaisons radiales. La réalisation de ces tangentielles permet de desservir les banlieues entre elles et de créer des liaisons avec les pôles d’emplois et les aéroports. Elles doivent, d’une manière générale, présenter des vitesses commerciales, des capacités et des cadencements adaptés aux densités urbaines desservies.

Qui sont les acteurs des transports ferroviaires ?

Les principaux acteurs institutionnels en Ile-de-France, notamment en matière d’infrastructures ferroviaires, sont le STIF, la RATP et la SNCF.
Le Conseil départemental lui, qui n’a pas de compétences directes, intervient en accompagnement financier, car il souhaite jouer pleinement le rôle d’aménageur sur son territoire pour en maîtriser le développement équilibré.

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.