Pont de la 2e division blindée – Opération de remise en état entre Sartrouville et Maisons-Laffitte – RD 308

Le pont de la 2ème division blindée est un ouvrage de franchissement de Seine reliant les communes de Maisons-Laffitte et de Sartrouville (RD 308). Ce pont routier constitue un axe majeur en termes de déplacements sur le territoire. Reconstruit en 1952 après sa totale destruction par l’armée allemande en 1944, ce pont d’une longueur de 190 mètres supporte quotidiennement un trafic de 28 000 véhicules dont près de 600 poids lourds.

Un trafic fluvial non négligeable circule également sur la Seine en partie inférieure.

A titre anecdotique, ce pont porte le nom de 2e DB (Division Blindée) à la demande d’anciens combattants et validés à l’unanimité par les conseils municipaux de Sartrouville et de Maisons-Laffitte en 1980 pour autant la 2ème DB n’est jamais passée par là.

Le pont de la 2e DB fait l’objet d’un suivi régulier conformément au plan de surveillance du patrimoine d’ouvrages qui a permis d’identifier différentes problématiques de corrosion de certains appareils d’appuis et de vieillissement. Ainsi, depuis 2012, ce pont a fait l’objet de différentes réparations ponctuelles.

Le Département des Yvelines prévoit à présent une opération de remise en état complète du pont de la 2e DB afin de pérenniser cet ouvrage de franchissement de Seine et permettre un fonctionnement optimisé.

Le démarrage des travaux devrait débuter au Printemps 2020 pour une durée prévisionnelle de 4 ans (incluant les travaux préparatoires et de remise en état).

Présentation des travaux

 

Travaux préparatoires

Le pont de la 2e DB est un ouvrage composé d’un tablier central en métal supportant la voirie complété de deux structures latérales indépendantes en béton armé et supportant les trottoirs. De nombreux réseaux sont enfouis sous les trottoirs de l’ouvrage avec notamment le réseau de distribution d’eau potable côté aval, un réseau d’assainissement en amont et les réseaux dits « souples » (Orange, Enedis…).

Ainsi les ouvrages d’eau potable et d’assainissement feront l’objet de travaux préparatoires visant à garantir les conditions d’exploitation lors de la réalisation des travaux de remise en état. Ces interventions préalables sur les réseaux dits concessionnaires devront débuter en avril 2020 et s’achèveront à la fin de l’année.

Travaux de remise en état

Les travaux de remise en état s’étaleront sur une durée de 3 ans à l’achèvement des travaux préparatoires. Le phasage des travaux est issu de la prise en compte de toutes les contraintes inhérentes à l’opération.

L’opération doit permettre de réparer les appareils d’appui du tablier* présentant de fortes dégradations. Ces interventions vont nécessiter un vérinage** de l’ouvrage par travée*** afin de dégager les espaces nécessaires aux interventions.

Une remise en peinture des parties métalliques de l’ouvrage viendra parachever les travaux.

A savoir

Un ouvrage d’art est une construction de grande importance et de grande taille permettant de franchir un obstacle sur une voie de communication routière, ferroviaire ou fluviale (ponts, tunnels) mais également un dispositif de protection contre l’action de la terre ou de l’eau (murs, tranchée couverte, digue).

* Le tablier d’un pont est une structure porteuse qui supporte les charges du trafic routier et les transmet aux appuis ou aux éléments de suspension.

** Le Vérinage consiste à lever le tablier du pont à l’aide de puissants vérins exerçant une poussée synchronisée pour permettre le changement des appareils d’appuis.

***La travée d’un pont est la partie comprise entre deux appuis (piles, culées).

Le patrimoine d’ouvrages d’art du département des Yvelines est constitué de 530 ouvrages dont 365 ponts. Chaque année, plus de 1,5 M€ est consacré à l’entretien de ce patrimoine.

Le calendrier

2020 : Travaux préparatoires à compter de juillet 2020 pour une durée de 5 mois

2021-2023 : Travaux de remise en état

  • Réparation des poutres sous trottoirs,
  • Remise en peinture généralisée de l’ouvrage métallique et des garde-corps,
  • Remplacement des appareils d’appuis,
  • Réfection de la chaussée et le remplacement des joints de chaussée.

Incidences circulation

Durant toute la durée des travaux, les 2 voies de circulation seront maintenues sur le pont de la 2e DB.

Pour certaines phases spécifiques de travaux, la circulation routière sera coupée de nuit et à l’occasion de périodes moins chargées en matière de circulation (congés scolaires, heures creuses) sous déviation par le pont du Pecq. Des travaux sous alternat de nuit seront également exécutés en tant que de besoin. Hors de ces périodes, les 2 voies de circulation seront maintenues sur l’ouvrage.

Concernant les piétons et les cycles, les bandes cyclables et les trottoirs seront neutralisés selon les phases de chantier, un espace piéton protégé sera  néanmoins préservé pendant toute la durée des travaux afin de permettre un cheminement sécurisé.

Concernant le trafic fluvial deux passes resteront en service (montante et avalante), des alternats fluviaux pourront être mises en œuvre selon les contraintes techniques du chantier et les prescriptions de Voies Navigables de France.

Lors de chaque phasage travaux pouvant impacter la circulation, le Département procédera à des informations régulières sur la présente rubrique.

Coût et financement

Le coût du projet est estimé à 8,5 millions d’euros TTC financés à 100% par le Département des Yvelines.

Pour poser vos questions à l’équipe : DMO@yvelines.fr

Recevez par mail les actualités du chantier

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.