Constituer une offre de transport à la demande (TAD) pour réduire les inégalités territoriales et sociales

Le Conseil départemental demande également au STIF, autorité responsable des transports publics en Ile-de-France de soutenir significativement la mise en place de dispositifs de transport à la demande (TAD) dans les Yvelines à l’initiative des communes ou de leurs groupements lorsqu’ils constituent une alternative adaptée et complémentaire aux lignes régulières de bus, dès lors que leur usage est organisé et maîtrisé.

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.