L’état des déplacements dans les Yvelines

De fortes attentes face à une situation de dégradation des conditions de déplacement

Les conditions de déplacements se sont dégradées

Les déplacements dans les Yvelines sont marqués par : un accroissement du parc automobile ; une mobilité quotidienne la plus importante d’Ile-de-France (3,99 déplacements par jour et par personne en 2010 contre 3,65 en 2001) et une forte évolution des déplacements internes au département (+ 15 %).

Autant dire que ces facteurs, confrontés au retard accumulé depuis de nombreuses années en matière de réalisations d’infrastructures, ont abouti à une congestion croissante des axes routiers structurants du département.

En effet, les principaux axes routiers des Yvelines, autoroutes, routes nationales et départementales, sont aujourd’hui très chargés une grande partie de la journée, en particulier aux abords des agglomérations. Le trafic se reporte en partie sur des voiries secondaires inadaptées, au détriment de la tranquillité des habitants et de leur sécurité.

Or, s’il est indispensable de renforcer l’offre et la complémentarité entre les différents modes de déplacements (routes, transports en commun, vélo, covoiturage…), ce qui est l’objet du Schéma des Déplacements des Yvelines (SDY), les améliorations des grandes infrastructures routières sont particulièrement cruciales pour l’avenir des Yvelines.

 

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.