Les Yvelines labellisées «Département Fleuri»

Une identité verte

Logodepfleuri2014Le département des Yvelines possède une forte identité verte qui résulte du développement équilibré de son territoire, associant compétitivité, solidarité et qualité de vie. A 5 km de la Défense et  15 km du centre de Paris, les Yvelines accueillent de nombreuses entreprises internationales et comptent plusieurs pôles de compétitivité grâce à la formation supérieure, à la recherche et à des infrastructures de qualité. L’attractivité des Yvelines repose aussi sur des atouts uniques que sont la richesse de son patrimoine naturel et culturel.

De grands espaces ouverts, supports de services multiples pour les Yvelinois

Carte : Occupation des sol dans les Yvelines (2008)

Carte : Occupation des sol dans les Yvelines (2008)

Le territoire yvelinois bénéficie de 38 % d’espaces naturels et 43 % d’espaces agricoles qui s’articulent autour des grandes forêts publiques. Les espaces urbains incluent environ 15 000 ha d’espaces verts, dont environ 11 000 ha de parcs et jardins, 2 750 ha d’espaces sportifs et 250 ha d’espaces de loisirs. En moyenne un Yvelinois dispose de 110 m2 d’espaces verts et 630 m2 d’espaces naturels. La réalité est néanmoins très contrastée entre Yvelinois des villes et Yvelinois des champs.

Une nature préservée

Le département compte deux des cinq principaux réservoirs franciliens de biodiversité : la Forêt de Rambouillet ; les boucles de Seine de Moisson et Guernes. Le Département contribue à cette biodiversité avec ses 2 850 ha d’espaces naturels sensibles.

Un territoire savamment jardiné

Le département a hérité d’un patrimoine culturel exceptionnel marqué par la magnificence du château de Versailles, de son parc et de ses jardins dessinés par Le Nôtre. La proximité de la capitale et des pouvoirs royaux ou républicains, a favorisé le maintien de grands domaines paysagés, complétés par des parcs plus récents qui offrent au département de nombreux témoignages de l’art français des jardins.

Des paysages inspirés

La Seine imprime son empreinte au nord du territoire, où elle verra éclore l’impressionnisme. Elle façonne les autres entités paysagères par ses vallées secondaires (Mauldre, Vaucouleurs etc.) qui au Sud creusent les plateaux.

Des villes et des villages fleuris

Ils contribuent à maintenir l’attractivité du cadre de vie des Yvelinois dans le contexte du Grand Paris et de la densification urbaine. Aujourd’hui, plus de 600 000 Yvelinois vivent dans une Ville ou un Village Fleuri 1, 2, 3 ou 4 Fleurs et plus d’un million d’entre eux habitent dans une ville qui souhaite faire reconnaître la qualité de son fleurissement.

Le label Département Fleuri

Le Conseil départemental des Yvelines a reçu en février 2014 le label « Département Fleuri » par le Conseil National des Villes et Villages Fleuris. Cette distinction s’inscrit pleinement en phase avec l’identité verte du Département. Elle est le fruit d’un travail collectif et partagé avec les communes, notamment les 41 communes labellisées « Ville ou Village fleuri », les 96 communes participant au concours, ainsi que tous les partenaires du département soucieux d’un développement harmonieux de leur territoire.

Présentation du label « Département Fleuri »

Au même titre que les communes s’inscrivent dans la démarche de labellisation « Ville ou Village Fleuri », les départements ont la possibilité de candidater au label « Département Fleuri » auprès du Conseil National des Villes et Villages Fleuris. Ce label a été créé en 1988 afin d’identifier et de faire connaître les politiques de valorisation d’un territoire départemental. Il symbolise la reconnaissance de la qualité de l’accueil, de l’intérêt particulier du département pour l’amélioration du cadre de vie à travers des actions liées à l’aménagement, à la préservation de l’environnement, au développement économique et à la cohésion sociale.

La Charte de qualité du label « Département Fleuri »

Un jury spécifique apprécie les objectifs qui ont motivé le Conseil départemental à s’impliquer dans la démarche et la stratégie pour les atteindre. Il s’intéresse à l’organisation et au dynamisme de la mission Villes et Villages Fleuris, les moyens mobilisés pour gérer et promouvoir cette opération, la composition du jury et la préparation des visites. Il examine les actions d’incitation et de conseil apportées aux communes. Cette analyse est confortée par les résultats quantitatifs et qualitatifs des communes inscrites et labellisées, le nombre de communes inscrites et le nombre de communes classées aux niveaux régional et national.

L’impact du label « Département Fleuri » pour les Yvelines

Le label valorise l’image nationale du Département : son attractivité basée sur son cadre de vie, ses paysages et son patrimoine, dans un contexte de changements importants liés au Grand Paris et à la métropolisation francilienne. Il contribue à la reconnaissance du fleurissement comme outil de mise en œuvre de la trame verte et de promotion de la nature en ville. Il donne une identité départementale aux Villes et Villages Fleuris des Yvelines : le label sensibilise et encourage les communes à participer au concours des « Villes et Villages Fleuris ». Enfin, il valorise le travail accompli par toutes les équipes municipales et les encourage à poursuivre leurs efforts de fleurissement.

vvf-departements21 départements en France sont labellisés « Département Fleuri »

Ain, Bouches-du-Rhône, Côte d’Or, Doubs, Eure, Finistère, Indre-et-Loire, Landes, Marne, Meurthe-et-Moselle, Morbihan, Moselle, Nord, Bas-Rhin, Rhône,  Saône-et-Loire, Savoie, Haute-Savoie, Somme, Territoire de Belfort, Yvelines.

Notre mission : Le fleurissement durable

La mission de fleurissement du Conseil départemental a pris le relais des services préfectoraux dans les années 1980 à la suite de la décentralisation. Elle est portée par la Direction de l’environnement – Service de l’écologie urbaine et de l’innovation. Pour mener à bien cette mission et contribuer au projet d’un territoire équilibré, le Département a construit un réseau d’acteurs :

Le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) des Yvelines : la référence paysagère. Un représentant est membre du jury départemental. Le CAUE78 est un partenaire technique clé pour guider l’action du jury départemental dans son appréciation des qualités paysagères et urbanistiques des fleurissements. Il apporte des conseils personnalisés aux communes lors des visites.

Yvelines Tourisme : le partenaire historique. Un représentant est membre du jury départemental et est associé à la mission depuis son origine. La stratégie d’Yvelines Tourisme depuis 2013 est de se concentrer sur la nature (randonnées, jardins) et la gastronomie.

L’Union départementale des offices de tourisme et des syndicats d’initiative : le relai local de l’attractivité touristique. Deux représentants, membres du jury, assurent une coordination avec les 20 structures qui existent dans les Yvelines.

La Société d’horticulture des Yvelines : la référence culturelle du fleurissement. Un représentant membre du jury apporte une expertise technique et les références culturelles héritées de la prestigieuse tradition de la SHY fondée en 1840. Elle attribue, lors de la remise des prix, le « Prix de la Société d’Horticulture des Yvelines » à une commune classée dans le palmarès.

L’Association française des directeurs de jardins et d’espaces verts publics HORTIS : la référence technique du fleurissement. Un représentant membre du jury apporte une grande expertise professionnelle ainsi qu’une connaissance élargie des acteurs professionnels publics et privés locaux.

L’Association des jardiniers de France : la référence technique des clubs jardins en France. Deux représentants membres du jury apportent le savoir-faire jardinier dans le respect de la nature et l’environnement.

L’Agence de l’eau Seine-Normandie : le partenaire technique et financier de la mission de fleurissement. Partenaire de longue date du Conseil départemental des Yvelines, l’Agence finance sa mission de fleurissement au titre de la sensibilisation des communes à la gestion de l’eau et à l’usage des pesticides dans les espaces verts. Dans ce cadre, un Trophée Yvelinois de l’eau dans les espaces verts a été créé en 2013.

Le Centre de formation professionnelle et de promotion agricole et horticole de Saint-Germain-en-Laye : le référent en formation horticole pour adultes, spécialisé dans l’environnement.

Tecomah : le partenaire pédagogique d’un fleurissement contemporain. Choisie après mise en concurrence, l’école assure depuis 4 ans la formation sur le fleurissement durable proposée aux communes de moins de 15 000 habitants. Elle développe une expertise sur l’aménagement paysager et la valorisation des espaces.

L’Union des maires des Yvelines : le relais privilégié vers les communes. L’UMY est représentée par un membre au jury départemental. En complément des partenariats institutionnels présentés ci-dessus, la mission départementale de fleurissement développe un réseau de contacts avec les acteurs locaux publics responsables du fleurissement communal (plus de 500 contacts dans plus de 160 communes des Yvelines). Elle est également en contact avec les instances régionales et nationales des Villes et Villages Fleuris (Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France, Conseil National des Villes et Villages fleuris).

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.