Trophées Yvelinois & concours des Villes et Villages fleuris 2016

Agenda du fleurissement

Janvier-Février

Mars

Avril

Juin-Septembre

Octobre

Décembre

Formation départementale au fleurissement durable

Visite technique d’une commune labellisée

Inscription des communes au Concours et

aux Trophées Yvelinois

Visite du jury dans les communes

Palmarès du Concours et des Trophées Yvelinois

Cérémonie de remise des prix du Concours

et des Trophées Yvelinois

La formation au fleurissement durable

La formation 2016 aura pour thème « organiser et gérer son fleurissement communal en développant la biodiversité ».

Les sessions auront lieu début 2016. Inscriptions dès janvier 2016.

Trophée du thème 2016 : « Les nouveaux fleurissements dans nos communes : toitures végétalisées, jardins secs, noues plantées »

L’aménagement des espaces urbanisés se développe, les agglomérations se densifient et les centres villes s’imperméabilisent, et pourtant les populations demandent du paysage, du végétal et de la nature dans leur cadre de vie.

Pour s’adapter à cette évolution sans engager de coûteuses dépenses, les jardiniers font preuve d’innovation et mettent en lumière leur savoir-faire au travers de « nouveaux
fleurissements ».

Il s’agit le plus souvent de mettre en oeuvre de nouvelles techniques qui apportent des solutions innovantes à la gestion des espaces publics : jardins secs, noues plantées, toitures ou murs végétalisés, paillages végétaux et minéraux, désherbage thermique ou mécanique, passages à faune sous les voiries, permaculture, jardins de poche et micro-fleurissement, gestion différenciée des espaces, etc.

Ces nouveaux espaces verts sont avant tout des solutions apportées à des situations de fleurissement difficiles ou de nouvelles contraintes auxquelles doivent faire face les jardiniers : économie d’eau, maîtrise du ruissellement, limitation des poussières, protection acoustique ou thermiques, développement de la biodiversité, sécurité des jardiniers, …

Le jardin sec répond principalement à l’absence d’arrosage. Il est donc moins coûteux à installer et à entretenir. Il permet par exemple un fleurissement de rond-point routier, en limitant l’intervention des jardiniers et le risque d’accident.

La noue plantée, en bordure de voirie ou sur une aire de stationnement, assure un décor paysager original et régule le ruissellement des eaux pluviales, évitant le
sur dimensionnement des réseaux d’assainissement unitaire.

Murs et toitures végétalisés existent depuis … le néolithique !! Nous redécouvrons aujourd’hui leurs propriétés thermiques et acoustiques, comme ses qualités paysagères. Ils
se déclinent de multiples façons à la ville comme à la campagne. Cela peut être des solutions quand il n’y a plus de sol disponible pour mettre un peu de végétation en centre-ville tout en luttant contre les îlots de chaleur et en développant la biodiversité.

Le jardin de poche valorise un espace minéral banalisé en implantant un micro massif végétal au pied d’un mur ou d’un panneau de signalisation, pour égayer un coin de rue, un
morceau de trottoir, etc.

En 2016, le jardinage et le fleurissement pourront afficher leur modernité ! Osez l’innovation, essayer les nouvelles techniques pour le Trophée du thème.

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.