Le Parc du Peuple de l’herbe

 

Le projet

Le Parc du Peuple de l’herbe est un espace naturel de 113 hectares, aux qualités environnementales exceptionnelles.  Situé en bord de Seine à Carrières-sous-Poissy, il s’inscrit au cœur des relations entre la ville et la nature. Cet espace paysager et récréatif est le plus grand parc départemental des Yvelines.Projet

Classé en zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF), il permet de maximiser la valeur écologique du site mais aussi de restaurer et de valoriser les habitats, la faune, la flore et les espaces comme les berges de Seine. Les aménagements permettent de mettre en valeur cet Espace Naturel Sensible et de l’ouvrir au grand public.

De plus, les sols du parc ont été traités à l’aide de la phytoremédiation (traitement des sols par les plantes).

Le Parc du Peuple de l’herbe est un parc contemporain, associant qualité écologique et qualité de vie.

Les objectifs et enjeux du projet

  • Offrir des espaces de vie et de déplacements alliant convivialité, préservation de la biodiversité et du paysage,
  • Lier la nature et la ville,
  • Réhabiliter des espaces à l’abandon,
  • Valoriser et protéger les espaces naturels,
  • Sensibiliser les populations aux problématiques environnementales.

Le programme Life+ SeineCityPark

logo life+

Le programme LIFE+ est l’instrument financier de la Commission européenne consacré aux projets environnementaux.

Le Parc du Peuple de l’herbe est soutenu par la Commission Européenne et s’inscrit dans le projet Life+ SeineCityPark.

Life+ SeineCityPark permet de créer une trame paysagère et écologique dans laquelle s’insèrent 5 projets écoresponsables : le Parc du Peuple de l’herbe, le Cœur Vert, l’Eco-port, l’Écopôle et la Nouvelle Centralité.

Retrouvez plus d’informations sur le site : http://www.seinecitypark.fr/

Les acteurs

Le Département des Yvelines et la Communauté Urbaine Grand Paris Seine & Oise (CUGPS&O) sont les maîtres d’ouvrages du Parc. Le Département est en charge des aménagements paysagers et écologiques et la CUGPS&O des émergences du Parc, c’est-à-dire des bâtiments tels que la Maison des insectes ou l’Observatoire.

Ces acteurs ont fait appel à deux maîtres d’œuvre, constitués d’équipes pluridisciplinaires pour réaliser le Parc du Peuple de l’herbe : l’agence TER, pour les aménagements paysagers et AWP pour les émergences.

Les aménagements

La bande active

Bande active

Lieu de la vie quotidienne du parc, elle est composée d’une promenade arborée qui longe la frange urbaine de Carrières-sous-Poissy, d’aires de jeux, d’espaces de détentes, d’aires de pique-nique, ….

L’espace naturel

Espace naturel

Il est composé d’une prairie sauvage et de deux étangs. Les aménagements du Parc renforcent la biodiversité, diversifient les paysages et les ambiances. Des parcours pédagogiques, de découvertes et sportifs compléteront ce dispositif.

Les berges de Seine

©CD78

©CD78

©CD78

©CD78

 

Elles s’étendent sur 2,8 km le long du Parc. Elles sont associées à un cortège végétal. Cette espace en bord de Seine propose une continuité de promenades. Valorisées sur le plan paysager et écologique,  les berges sont accessibles au public et donnent un nouvel accès au fleuve.

Les émergences

Ce sont les infrastructures du Parc. Elles sont présentes sur différents espaces. La Maison des insectes accueille les visiteurs désireux d’en apprendre davantage sur la biodiversité. L’Observatoire permet, quant à lui, de prendre de la hauteur en surplombant le Parc par ses 12 mètres de haut.

Des espaces de détente, des aires de jeux et des aires de pique-nique, des aménagements ludiques et pédagogiques sont aussi présents sur le Parc et permettent aux visiteurs d’explorer la vie de la faune et de la flore autour de la thématique de l’insecte.

©CD78

©CD78

Le budget et financement

Le budget du Parc du Peuple de l’herbe est d’environ 23 millions d’euros :

  • Le Département a participé à hauteur de 16,8 millions d’euros
  • La CUGPS&O et la commune de Carrières-sous-Poissy ont participé à hauteur de 6 millions d’euros
  • Cofinanceurs :
  • Life+ à hauteur de 1,12 millions d’euros
  • Région Ile-de-France et l’Agence de l’Eau Seine Normandie à hauteur de 2,35 millions d’euros.

Les différentes étapes du projet

  • 2011-2012 : Etudes
  • Eté 2012/2013 : Début des aménagements de préfiguration
  • Mars-Avril 2013 : Enquête publique
  • Eté 2013 : Mise en place de  l’exposition de plein air «Big-Bags» et fin des aménagements de préfiguration
  • Le chantier s’est déroulé en plusieurs phases :
  • Secteur Est : 2013 à 2015 ;
  • Secteur central (émergences, étang de La Galiotte et berge de Seine : 2014 à 2017 ;
  • Secteur de l’étang de la Vieille Ferme (violet) : 2016-2017.
  • Le parc a été inauguré le 24 juin 2017

Frise_PPDH_2016

Chiffres-clefs

Aménagements ludiques et de loisirs

  • 1,7 km de quai de promenade, de piste cyclable et de zone piétonne
  • 12,8 km de cheminements praticables pour les personnes à mobilité réduite
  • 2,8 km de berges de Seine dont 400 mètres linéaires de grève alluviale
  • 1 ha de zone de pique-nique
  • 77 bancs
  • 16 chaises longues
  • 1257 m² de pontons

Aménagements écologiques

  • + de 23 000 arbres et arbustes plantés
  • + de 200 000 hélophytes plantées sur les berges
  • 2 ha de prairie fleurie sur la bande active
  • 6 radeaux : 4 radeaux à Sternes pierregarins et 2 radeaux végétalisés
  • 1 tour à hirondelles
  • 4 hibernaculums (gîte à petite faune : reptiles, amphibiens)
  • 9 nichoirs à oiseaux
  • 11 nichoirs à chauves-souris

 

Retrouvez plus d’informations sur le site : http://www.seinecitypark.fr/

 

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.