Les technologies de l’information et de la communication (TIC)

ordinateurPour chacun, les TIC illustrent la modernisation de  l’administration : le moyen de développer la “e-administration” qui offre au citoyen un service dématérialisé plus réactif et d’une moindre pression sur l’environnement. Il ne faut cependant pas oublier que les TIC sont responsables d’un volume important de gaz à effets de serre (deux pour cent des émissions mondiales) et d’une grande quantité de déchets électroniques potentiellement dangereux pour l’Homme et l’environnement.

Les conseils

  • Réduire l’intensité matérielle et énergétique des TIC (acquérir moins d’équipements, les sélectionner  sur le critère de leur consommation énergétique, les conserver plus longtemps).
  • Réduire la consommation de ressources (moins de papier, moins d’encre, moins de temps technicien)
  • Réduire la quantité de déchets (moins d’emballages en carton ou en plastique, davantage de recyclabilité…)

Le département agit

  • Les micro-ordinateurs : en 2012 la DSI déploie un logiciel qui par une gestion plus fine de la vitesse du processeur, des disques durs et par un contrôle plus précis de la mise en veille de l’écran est en capacité de générer des conomies annuelles de l’ordre de 330.000 Kwh
  • Les moyens d’impression : en 2012 la DSI va entreprendre le déploiement d’une nouvelle « politique d’impression » visant à :
  1. Réduire le nombre d’imprimantes
  2. Réduire l’intensité de ses besoins d’impression (imprimer juste ce qu’il faut, quand il faut, où il faut)
  3. Réduire le coût et l’obsolescence de ses systèmes d’impression notamment en diminuant le nombre de modèles et marques..
  4. accroître la qualité de prestation d’impression fournie aux agents par une offre de services mieux adaptée aux besoins et fournis par des équipements plus polyvalents
  • Depuis plus d’un an, la DSI a déployé des outils aptes à réduire l’impact carbone de la collectivité. Ainsi :
  1. Le logiciel de covoiturage
  2. Le logiciel de tenue de réunions téléphoniques multimédia
  3. le logiciel de formation à distance (en collaboration avec la Direction des ressources humaines)

Les repères

  • Une trop grande consommation de papier : les agents du Conseil départemental ont utilisé 22 millions de pages l’année dernière (soit 7 335 pages par agent).
  • Les Français consomment 3 fois plus de papier et de carton que la moyenne mondiale.
  • Un renouvellement des équipements trop rapide : à l’échelle mondiale et en 25 ans, la durée moyenne d’utilisation d’un ordinateur a été divisée par 3 passant de 10 à 3 ans.
  • A l’échelle mondiale 15 % des serveurs allumés ne servent à rien mais sont quand même alimentés en électricité. Ces serveurs émettent 3,8 millions de tonnes de CO2 inutilement et coûtent 18 milliards d’Euros par an.
  • Le Conseil départemental est passé en quelques années d’environ 100 serveurs à une trentaine grâce aux techniques de virtualisation.

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.