Agir pour la protection et la mise en valeur des paysages

La qualité des sites et des paysages des Yvelines est une préoccupation constante inscrite dans l’ensemble des documents stratégiques d’orientation du Conseil départemental.

Les Espaces Naturels Sensibles (ENS) : un outil de protection des paysages

Bois de Pinceloup ENSAfin de préserver la qualité des sites, des paysages et des milieux naturels,  le code de l’urbanisme dote les départements  d’un outil foncier qui est le droit de préemption des Espaces Naturels Sensibles.

Cet outil permet de créer des zones de préemption dans des secteurs dits sensibles et d’acquérir les terrains qui y sont mis en vente. Le programme Espace naturels sensibles permet donc au département :

  • de contrôler l’évolution d’ensembles fonciers de plus ou moins grande taille
  • de limiter l’impact de la progression des fronts urbains qui menacent espaces naturels et paysages
  • d’appliquer un mode de gestion forestière où les enjeux paysagers et de biodiversité deviennent prépondérants

Pour favoriser le maintien de la qualité des paysages, qui affirme l’identité yvelinoise et pour organiser les trames paysagères, le Département s’est doté d’un schéma départemental des espaces naturels (SDEN). Ce schéma est une carte du département où la  fonction paysagère s’applique à l’ensemble des grands espaces ouverts forestiers, naturels ou agricoles et propose ainsi la protection d’un certain nombre de sites paysagers. Cette cartographie permet d’orienter les actions du Conseil départemental en matière de paysages, d’identifier et de caractériser les paysages yvelinois et de définir des objectifs de qualité paysagère sur l’ensemble des paysages naturels du département.

 

Le Schéma Départemental d’Aménagement et de Développement Equilibré des Yvelines (SDADEY)

Il incite les collectivités à s’engager  dans une démarche de développement soucieuse de l’impact sur les paysages et le cadre de vie. Les défis paysagers à relever sont ambitieux : maîtrise de l’étalement urbain,  préservation des grands paysages de l’ouest de l’Ile-de-France,  structuration de coulées vertes au cœur des agglomérations les plus denses des Yvelines, requalification de la vallée de la Seine,  ….Les objectifs de qualité paysagère du Conseil départemental exprimés à travers le Schéma Départemental sont les suivants :

  • la  recomposition des paysages dégradés (qu’ils soient urbains, routiers, fluviaux  ou naturels)
  • la maîtrise de la qualité paysagère des franges urbaines
  • le maintien de l’agriculture péri urbaine
  • la protection des lisières et fronts boisés

 

Les chartes paysagères du département et l’action des Parcs Naturels Régionaux

L’ensemble des villages situés dans le Parc Naturel Régional du Vexin ont réalisé une charte paysagère qui leur permet de connaître parfaitement les atouts paysagers de leur territoire et de mettre en place de nombreuses actions de mise en valeur : belvédères et panoramas, sentiers de découverte, conservation du patrimoine naturel et architectural, prise en compte des silhouettes urbaines et des sites à enjeux dans les documents d’urbanisme, vigilance et recommandations dans les opérations d’aménagement…..

Dans la vallée de Chevreuse, le Parc Naturel Régional développe ce type d’action et met en relation prise en compte  du paysage et de la biodiversité.

Dans le pays Houdanais, la Communauté de communes du Pays houdanais (CCPH) met en place de nombreuses actions en faveur de ses paysages grâce au programme d’action paysagère dont elle s’est dotée avec l’appui financier du département. Ce programme permettra de concilier le développement du territoire et  la préservation de patrimoine rural, paysager, urbain et environnemental de pays.

Les communes ou communautés de commune qui le souhaitent peuvent faire appel au Département pour une aide financière à la réalisation d’une charte paysagère. Cette subvention s’intitule aide « espaces naturels ».

L’initiative Paris métropole

Paris Métropole a lancé, en juin 2010, un appel à initiatives aux collectivités qui composent ce syndicat mixte. Le principe est de présenter une initiative à même de « faire métropole ».

Le Département des Yvelines, qui a adhéré à Paris Métropole le 24 septembre dernier, a souhaité répondre à cet appel en proposant une initiative qui  consiste à préfigurer les grands projets d’aménagement conçus en vallée de Seine, par des interventions artistiques les resituant dans le grand paysage métropolitain. Cette initiative constituera une action forte à faire valoir dans les débats menés sur l’axe métropolitain de la vallée de Seine, de Paris à la mer.

Partenariat avec l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles

L’approche des enjeux de grands paysages est nécessaire à l’ensemble des actions du département or elle est complexe et difficile à appréhender. Afin de développer les outils nécessaires à l’appréciation des projets, le Conseil départemental des Yvelines s’apprête à développer avec  l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage (ENSP) une méthodologie d’approche paysagère des grands paysages métropolitains. Cette étude se fera dans le cadre des Ateliers Pédagogiques Régionaux de la dernière année de formation de l’Ecole sur l’année scolaire 2011/2012.

A voir également :
L’aide Espaces naturels

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.