EADS, 100 ans d’histoire aux Mureaux

Le site du 66 route de Verneuil, aux Mureaux, est le symbole de la relation historique entre les Yvelines et l’aéronautique. Retour en images sur 100 ans d’aventure commune, du premier vol de l’Astra CM-100 en 1912 à la présence aujourd’hui d’Astrium, la filière d’EADS, qui emploie 2 500 salariés.

Depuis 1912 et le lancement de l’hydro-aéroplane Astra CM-100, la majeure partie des essais d’avions ont lieu aux Mureaux. Les usines Charles Pélabon – qui changeront plusieurs fois de nom au fil des années – y lancent et y fabriquent notamment le célèbre Breguet XIV en 1919, le Mureaux 110-R2 en 1931, l’ANF-140-T en 1932 ou le Noratlas en 1952.

En 1963, la France décide de se doter de deux systèmes balistiques, les missiles SSBS et MSBS. Et c’est aux Mureaux qu’ils sont réalisés. Une spécificité que le site a conservée puisqu’il conçoit encore aujourd’hui les missiles M51 pour l’armée.
Parallèlement, dès 1965 et la fabrication du 1er lanceur français, appelé Diamant, Les Mureaux prennent une place importante dans la conquête de l’espace par la France. En 1979, c’est ici qu’est construit le 1er étage d’Ariane 1.

Suivront les programmes Ariane 4 en 1982 puis Ariane 5 en 1991, pour lequel est inauguré, en 1991, le nouveau site d’intégration Lanceur Ariane 5. Un site qui fabrique encore aujourd’hui le lanceur double Sylda, avant le passage à Ariane 6.

Partenaire des grands acteurs économiques du territoire, le Conseil départemental soutient depuis plusieurs années le site des Mureaux. En 2005, il a participé à hauteur de 1 million d’euros au financement du nouveau centre de compétences composite, le cœur de la technologie d’EADS qui y fabrique des réflecteurs de satellites et des systèmes de lancement Ariane.

100 ans d'aéronautique aux Mureaux

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.