Aéronautique

Dans les Yvelines, la filière aéronautique totalise 14 grands établissements et quelque 200 sociétés dédiées qui regroupent 4 700 emplois. A l’inverse de ses voisins des Hauts-de-Seine et de la Seine-et-Marne, respectivement spécialisés dans la R&D et les sites de production, le département se veut plus global et hétérogène.

Ici, les grands donneurs d’ordre mondiaux comme Cassidian (EADS), Thalès ou le groupe Safran côtoient les équipementiers, sous-traitants et bureaux d’études pour une efficacité et un savoir-faire accrus.

Entre 2008 et 2012, le Conseil départemental a attribué 1,9 M€ de subventions à des entreprises de l’aéronautique dans le cadre de sa politique de soutien aux pôles de compétitivité (pôle Astech).

  • Economie Filière d'Excellence

    Etat des lieux

    En France, la filière aéronautique représente un chiffre d’affaires de 32,4 milliards d’euros avec trois caractéristiques principales : une forte tendance à l’export (21 milliards d’euros), un secteur concentré (les 10 plus grosses entreprises réalisent 80% des ventes), et une spécialisation dans les petites et moyennes séries (d’où une assez faible automatisation du secteur).

  • 100ansaeronautique

    EADS, 100 ans d’histoire aux Mureaux

    Le site du 66 route de Verneuil, aux Mureaux, est le symbole de la relation historique entre les Yvelines et l’aéronautique. Retour en images sur 100 ans d’aventure commune, du premier vol de l’Astra CM-100 en 1912 à la présence aujourd’hui d’Astrium, la filière d’EADS, qui emploie 2 500 salariés.

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.