Pour les enfants et adultes en situation de handicap

Accueil et accompagnement en établissement

Centre d'accueil personnes handicapées

Centre d’accueil de jour “La Cascade” à Rambouillet.

En fonction de la situation personnelle de chaque personne en situation de handicap, de son âge, de son environnement familial et du degré de son handicap, il est parfois nécessaire d’envisager un accueil en établissement spécialisé. Il peut s’agir, d’un foyer d’hébergement, d’un foyer de vie, d’un foyer d’accueil médicalisé, etc. Il existe aussi, dans certains secteurs, des accueils de jour pour les personnes en situation de handicap.

Les démarches pour obtenir une orientation en établissement

Entrer en établissement est une démarche individuelle et volontaire. La Maison Départementale des personnes handicapées (MDPH) est un interlocuteur qualifié pour informer et conseiller la personne concernée et son entourage et l’informer sur les possibilités d’accueil qui existent.

Pour obtenir une orientation en établissement, la personne en situation de handicap ou son représentant légal doit adresser le formulaire unique de demande auprès de la MDPH accompagné du certificat médical destiné à être joint à une demande auprès de la MDPH, d’une photocopie recto/verso d’un justificatif d’identité et d’un justificatif de domicile, par courrier, à MDPH 78 TSA 60100 – 78539 BUC cedex.

En fonction du type de handicap, la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDPAH) se prononce sur l’opportunité de l’orientation et décide du type d’établissement destiné à l’accueil de la personne en situation de handicap. Il peut s’agir d’une structure pour personnes handicapées avec ou sans activité professionnelle.

Les démarches pour obtenir une aide sociale légale

Le choix de l’établissement est personnel et le coût du séjour est à la charge du pensionnaire. Toutefois, si le demandeur et son entourage n’ont pas les ressources suffisantes pour assurer les dépenses d’hébergement, l’aide sociale départementale peut prendre en charge, en totalité ou en partie, les frais de séjour. Pour en bénéficier, la personne en situation de handicap doit être majeure et justifier de ressources insuffisantes. Elle doit remplir une demande d’aide sociale légale, qui peut être retirée en mairie ou être téléchargée sur cette page. Une fois le dossier complété auprès des services de la mairie, il sera transmis au Conseil départemental.

La décision d’attribution de l’aide sociale légale est notifiée à la personne en situation de handicap ou à son représentant légal et précise le montant de sa participation aux frais de séjour en établissement.

Consultez la liste des établissements, services et associations

Les établissements et services pour adultes en situation de handicap

Les établissements et services d’aide par le travail (ESAT)

Ces établissements permettent aux personnes en situation de handicap qui ne présentent pas une autonomie suffisante pour travailler en milieu ordinaire d’exercer une activité professionnelle en milieu protégé. Ils proposent des activités variées, dans différents secteurs. Liste des établissements et services d’aide par le travail (ESAT)

Les sections d’accueil spécialisées (SAS)

Ces établissements sont des unités, à effectif réduit, au sein de certains Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT). Les Sections d’Accueil Spécialisées proposent une prise en charge individualisée avec évaluation des capacités de travail de la personne en situation de handicap. Elles permettent aux travailleurs qui ne peuvent assurer une activité à temps complet de bénéficier d’un espace de transition. Liste des sections d’accueil spécialisées (SAS)

Les foyers d’hébergement (FH)

Ces établissements accueillent majoritairement des personnes en situation de handicap travaillant en milieu protégé (ESAT). L’hébergement et l’entretien sont assurés avec encadrement par une équipe éducative. Liste des foyers d’hébergement (FH)

Les foyers de vie (FV)

Ces établissements accueillent des personnes adultes en situation de handicap qui présentent une certaine autonomie dans la réalisation des gestes de la vie quotidienne mais qui sont dans l’incapacité d’exercer une activité professionnelle, y compris en milieu protégé. Des activités occupationnelles sont proposées aux résidents. Liste des foyers de vie (FV)

Les foyers d’accueil médicalisés (FAM)

Ces établissements accueillent, en internat ou en externat, des personnes adultes en situation de handicap, qui ne peuvent exercer aucune activité à caractère professionnel et pour qui l’assistance d’une tierce personne et une surveillance médicale sont nécessaires. Liste des foyers d’accueil médicalisés (FAM)

Les maisons d’accueil spécialisées (MAS)

Ces établissements accueillent des personnes adultes en situation de handicap qui n’ont pu acquérir ou conserver aucune autonomie dans la réalisation des gestes de la vie quotidienne et qui nécessitent une surveillance médicale et des soins constants. Liste des maisons d’accueil spécialisées (MAS)

Les centres d’accueil de jour (CAJ)

Les centres d’accueil de jour (CAJ) pour personnes en situation de handicap accueillent des personnes de 18 à 60 ans (au-delà de 60 ans pour les personnes accueillies avant l’âge de 60 ans), quelle que soit leur déficience (intellectuelle, motrice, sensorielle, psychique stabilisée, déficiences associées…). Il s’agit d’un lieu d’accueil et d’écoute, géré par une équipe pluridisciplinaire. Le CAJ propose des activités adaptées et un soutien éducatif, psychologique et social. Il permet :

  • de prévenir ou de rompre l’isolement
  • de participer à des activités sociales, artistiques, culturelles
  • de renforcer les capacités d’autonomie des personnes
  • de bénéficier d’un accompagnement en vue de finaliser un projet de vie (intégration dans un établissement d’hébergement, intégration dans un ESAT,…)
  • de répondre à des situations de rupture institutionnelle
  • de soutenir les aidants familiaux

Financement

Hormis les frais de repas et de transport, les accueils de jour pour les personnes yvelinoises en situation de handicap sont financés par le Conseil départemental, sans que les personnes n’aient à déposer un dossier d’aide sociale. Liste des centres d’accueil de jour (CAJ)

Les services d’accompagnement pour personnes adultes handicapées

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD)

Les services d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD)

Ces établissements accompagnent les enfants en situation de handicap qui évoluent en milieu ordinaire ou en milieu spécialisé. Ils sont constitués d’une équipe pluridisciplinaire ayant pour objectif la prise en charge précoce de l’enfant et l’accompagnement de sa famille, le soutien à la scolarisation et à l’acquisition de l’autonomie. Ils interviennent dans les différents lieux de vie et d’activité de l’enfant ou de l’adolescent. Liste des services d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD)

Les instituts médico-éducatifs (IME)

Ces établissements accueillent en internat, en externat ou en accueil temporaire des enfants ou des adolescents ne pouvant intégrer les établissements scolaires ordinaires et nécessitant une éducation spéciale. Ils proposent une prise en charge éducative, thérapeutique et pédagogique qui favorise le développement de l’enfant ou de l’adolescent, l’acquisition de l’autonomie, les apprentissages scolaires ou préprofessionnels. Liste des instituts médico-éducatifs (IME)

Les instituts d’éducation motrice (IEM)

Ces établissements accueillent des enfants ou des adolescents présentant une déficience motrice importante et les accompagnent dans leur intégration familiale, sociale et professionnelle. Ils assurent un suivi médical, de la rééducation fonctionnelle, des actions d’éducation spécialisées… Liste des instituts d’éducation motrice (IEM)

Les instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP)

Ces établissements accueillent des enfants ou des adolescents présentant des troubles des conduites et du comportement. Ils conjuguent interventions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques. Liste des instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP)

Les centres d’accueil familial spécialisés (CAFS)

Ces établissements mettent à disposition des enfants ou des adolescents un environnement psychologique, éducatif et affectif complémentaire de celui qu’ils peuvent trouver dans leur environnement. Liste des centres d’accueil familial spécialisés (CAFS)

Famille daccueil

Famille d'accueil personne handicapée

Les personnes majeures en situation de handicap peuvent être accueillies dans une famille d’accueil agréée. Solution alternative à l’hébergement en établissement, lorsque le maintien à domicile n’est plus possible, cette forme d’accueil permet à la personne (seule ou en couple) de bénéficier d’un cadre familial et chaleureux, mais aussi de la sécurité et de l’aide que peut apporter un entourage proche dans les actes de la vie courante.

En contrepartie, la famille d’accueil perçoit une rémunération versée par la personne handicapée. Cette dernière peut bénéficier d’une participation de l’aide sociale du Conseil départemental, en cas de ressources insuffisantes.

Les conditions

Le demandeur doit être majeur (ou avoir plus de 16 ans s’il n’a plus droit aux allocations familiales), être reconnu handicapé (incapacité permanente d’au moins 80% et restriction substantielle et durable pour l’emploi), choisir une famille agréée par le Conseil départemental et disposer de revenus insuffisants pour régler les frais d’hébergement.

Le fonctionnement

Les relations entre la personne accueillie et la famille d’accueil font l’objet d’un contrat écrit. Ce document doit préciser la nature ainsi que les conditions matérielles et financières de l’accueil, les droits et obligations des parties, les droits en matière de congés annuels des accueillants et les modalités de remplacement de ceux-ci. Un suivi social et médico-social de la personne accueillie ainsi que le contrôle des accueillants familiaux et de leurs remplaçants est organisé par le Conseil départemental.

 

Devenir famille d’accueil

Pour accueillir une personne en situation de handicap à domicile, l’agrément doit être demandé auprès du Conseil départemental. Cette procédure a pour objectif de s’assurer des bonnes conditions de l’accueil.

Pour cela, une équipe médico-sociale du Conseil départemental rencontre les demandeurs et procède à l’instruction des dossiers. L’accueil peut être permanent ou temporaire, à temps complet ou partiel.

La famille d’accueil agréée s’engage à participer aux journées de formation et à recevoir l’équipe médico-sociale chargée de suivre la personne accueillie.

Documentation

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.