Budget 2009

Continuité, prudence et soutien pour un budget « tonique »

Le budget départemental 2009 a été adopté le 18 décembre dernier par l’Assemblée départementale. En hausse de 6 % par rapport à l’année dernière, il s’établit à 1,27 milliard d’euros .

Les dépenses de fonctionnement progressent de 53 M€, dont 11 M€ environ au titre de la décentralisation et 32 M€ en faveur de l’action sociale. Ce secteur constitue plus de 54% des dépenses totales de fonctionnement.

Dans le même temps, les recettes de 2009, évaluées avec prudence compte tenu de la conjoncture, devraient progresser de 4,5%. Ce qui permet, tout en finançant les actions prioritaires, de dégager une épargne disponible de 43 M€ pour les investissements.

L’investissement s’établit en effet à un niveau jamais atteint dans le département (385,9 M€). En huit ans, les dépenses directes et indirectes ont progressé de 92%.

La poursuite du programme de modernisation des routes départementales, le lancement de nouvelles infrastructures de transport (tramway Châtillon – Viroflay), la montée en puissance du dispositif en faveur de la modernisation des écoles expliquent l’essentiel de la hausse des dépenses d’investissement. Cet effort se poursuivra dans le futur, le volume d’autorisations de programme progressant de 60% avec + 3 633 M€.

Pour parvenir à cet équilibre ambitieux, l’exécutif départemental n’a pas opté pour une manne fiscale plus importante, mais pour une vigilance accrue par rapport aux frais de fonctionnement. Le Département restera donc, pour la 7e année consécutive, le département le moins fiscalisé d’Ile-de-France.

 

 Le dépliant

 Chiffres clés du budget 2009

 Dossier de presse

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.