Zoom sur la taxe foncière

Budget : la taxe foncière passe à 12,58% pour financer les investissements

Dans un contexte d’asphyxie imposée par le Gouvernement, le Conseil départemental a voté son budget 2016, qui comprend une forte hausse de la taxe foncière, de 7,58% à 12,58%. L’objectif : maintenir un niveau d’investissement suffisant pour les collèges, le numérique, le logement et les transports.

Baisse des dotations de l’Etat, explosion des dépenses sociales obligatoires sans contrepartie financière et forte hausse des péréquations… C’est dans un contexte d’asphyxie budgétaire imposée par le Gouvernement que les conseillers départementaux ont voté le budget 2016 du Conseil départemental des Yvelines, vendredi 22 janvier à Versailles.

Pour la première fois, le Département doit faire appel à l’augmentation de la fiscalité pour poursuivre ses investissements dans les collèges, le logement, le numérique et les transports. Cela permettra de ne pas faire porter à nos enfants une dette trop lourde”, regrette Pierre Bédier.

Des économies ont pourtant déjà été engagées, à travers la baisse des dépenses d’intervention et de gestion, la réforme de dispositifs et la multiplication des synergies. Mais ces efforts ne suffisent pas à compenser un manque à gagner estimé à près de 200 M€.

François Hollande se décharge vers les collectivités de ce qu’il n’est plus en mesure de faire assumer par l’Etat. Le Gouvernement a décidé que nous pouvions nous passer de l’argent qu’il nous versait, parce que nous sommes des bons gestionnaires”, ajoute Pierre Bédier.

la-taxe-fonciere-cest-quoiLa taxe foncière, c’est quoi ?

La taxe foncière est un impôt local dû tous les ans par le propriétaire d’un bien immobilier.

Il est composé majoritairement d’une part communale et d’une part départementale. C’est la part départementale qui augmente.

La taxe foncière aide au financement d’une partie des budgets des collectivités locales.

Lettre ouverte

 

La vérité sur l’augmentation

Dans un courrier daté du 25 juillet, Jean- Michel Baylet, Ministre de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, répond à Pierre Bédier, qui lui demandait les raisons de la baisse vertigineuse des dotations de l’État.

Le gouvernement a sciemment choisi d’asphyxier les collectivités locales, au détriment de la solidarité nationale – Pierre Bédier, Président du Conseil départemental

Le ministre justifie sa décision en ciblant tous les Yvelinois qu’il trouve trop riches, au « potentiel fiscal plus haut que la moyenne », et en punissant la gestion d’un Département jusqu’ici réputé pour son sérieux.

Le département le plus touché de France

le-departement-le-plus-touche-de-france

Désormais nos recettes servent davantage à financer les départements français les moins bien gérés que les services aux Yvelinois – Pierre Bédier, Président du Conseil départemental

le-departement-agit-pour-compenser-la-baisse-des-aides-de-l-etat

Les Yvelines 8e département au taux de taxe foncière le plus bas malgré l’augmentation

les-yvelines-8e-departement

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.