Sénégal – Région de Matam

Depuis 2007 et jusqu’en 2014, le Département des Yvelines et la Région de Matam ont conduit une coopération décentralisée dans les domaines des services d’éducation et de santé de base, de soutien à l’agriculture communautaire, de la protection contre les inondations, de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement. Cette coopération a impliqué la Fédération des associations de développement de la région de Matam à partir de 2010. La collectivité régionale a été dissoute à l’occasion de la réforme de l’organisation de la décentralisation adoptée par le Sénégal en décembre 2013. Entre 2007 et 2014, le Département des Yvelines y a investi 1 130 000€.

Le Département assure désormais la continuité de ces actions dans le cadre de conventions de coopération avec le Département de Matam et le Département de Kanel.

 

Réalisations :

  • Accès aux services d’éducation et de santé de base : construction, réhabilitation et équipement d’écoles primaires et de case de santé (2007-2012) ;
  • Soutien à l’agriculture communautaire : appui à l’aménagement et à l’équipement de plusieurs périmètres maraîchers pour les associations de femmes ou de jeunes (2007-2010) ;
  • Accès à l’eau potable : réalisation d’un forage d’eau potable à Ourossogui, études de faisabilité pour un forage d’eau potable à Tata Bathily (2008-2013) ;
  • Protection contre les inondations : études de faisabilité de la construction d’une digue de protection contre les inondations pour la ville d’Ourossogui, assistance technique par l’association AGIR-abcd (2008-2013) ;
  • Accès à l’assainissement : programme d’équipement de 54 écoles primaires de la Région en latrines modernes, avec le concours de la Faderma (2012-2014).
Convention-cadre de coopération décentralisée (2.1 MB) Dernier rapport d’activités de cette coopération. (3.2 MB)

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.