OIN PARIS SACLAY

Dès les années 50, les acteurs publics ont souhaité donner une dimension internationale au développement du plateau de Saclay. Situé au sud de Paris, entre les vallées de l’Yvette et de la Bièvre, Paris-Saclay s’appuie sur les pôles urbains de Massy et Palaiseau, Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles.

En novembre 2008, les premières propositions pour développer un cluster scientifique et technologique de rang mondial sur ce territoire ont été fixées. L’OIN est ensuite créée en mars 2009 pour mettre en œuvre ce projet de cluster.

Paris-Saclay compte 657 000 habitants et 370 000 emplois, sur une superficie trois fois et demi plus vaste que celle de Paris. C’est un pôle majeur d’activités industrielles (10,6 % des emplois) et 15 % des effectifs de la recherche française y travaillent, faisant ainsi de Paris-Saclay le deuxième pôle de recherche français après Paris. Il rassemble notamment :

  • des universités tournées vers la recherche fondamentale : l’université Paris-Sud et l’université Versailles-Saint-Quentin ;
  • de grandes écoles d’ingénieurs et de management : Polytechnique, HEC , Supélec, etc.
  • des organismes de recherche nationaux : CEA, CNRS, INRA, INRIA, ONERA, etc.
  • des centres privés de Recherche & Développement : Technocentre Renault, ingénierie de PSA, Dassault Systèmes, Thales, Danone, etc.

Le plateau de Saclay a également vocation à devenir l’un des principaux moteurs de la compétitivité du Grand Paris.

Dans le cadre du projet du Grand Paris et grâce au Grand Paris Express, des décisions devraient permettre d’aboutir à des avancées majeures sur les transports en commun, indispensables au projet de cluster. Un métro capable de relier Orly et Saclay en moins de 20 min pourrait ainsi voir le jour dès 2020.

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.