Elles en ont sous le casque

Les métiers de chantier réservés aux hommes ? En 2019, électricienne, conductrice d’engin, opératrice géomètre se conjuguent au féminin. ActivitY’ enfonce le clou et organise d’ici à la fin de l’année le recrutement de 45 femmes sur les chantiers d’Eole, prolongement du RER E de la SNCF. Rencontre avec Alexandra Baller, Chef de projet ActivitY’

La rédaction – Pour quelles raisons ActivtY’ soutient le recrutement de femmes sur des chantiers ?
Alexandra Baller – Les femmes ne représentent que 12,3% des effectifs dans les travaux publics  (FFB mars 2019). Dans le ferroviaire, elles sont encore moins nombreuses alors que les besoins de main d’œuvre augmentent – +4% d’offres d’emplois d’ici 2025 selon la SNCF – avec des taux de difficulté de recrutement allant de 70% à 90% (BMO Pôle emploi 2019). L’ouverture des métiers du rail aux femmes répond à ce besoin et permet aux entreprises d’avoir une image moderne, socialement engagée.

Sur quels métiers précisément les femmes sont-elles appelées à candidater ?
A.B. -Électricienne, conductrice d’engin, conductrice de travaux, opératrice géomètre sont les principales offres à pourvoir sur les chantiers d’Eole, prolongement du RER E. Les évolutions techniques (outillage, machines, numérique) en ont fait des métiers accessibles aux femmes. Elles apportent un autre regard sur des métiers auparavant réservés aux hommes. Le 20 juin, je présenterai en détails les conditions de travail et les évolutions de carrières possibles.

Quelles formations sont prévues avec ces postes ?
A.B. –  Nous proposons un parcours d’insertion professionnelle avec de la qualification à la clé. Une Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC) de 6 semaines financée par ActivtY’ et Pôle emploi est prévue avant la prise de poste. Elle comprend une immersion de deux semaines en entreprise.  A l’issue, les candidates pourront être embauchées pour quatre ans en contrat de professionnalisation dont on sait qu’il reste l’un des dispositifs de remise en emploi les plus efficaces – 2/3 des bénéficiaires restent en emploi à l’issue du contrat et 3/4 chez le même employeur-.

Quels avantages présentent pour les femmes ces recrutements sur des métiers de chantiers ?
A.B. – Les salaires sont assez attractifs et, selon les employeurs, un logement ou la possibilité de passer le permis de conduire peuvent être proposés. Les embauches à l’issue du contrat de professionnalisation se font en Contrat à durée indéterminée, ce qui permet aux femmes d’envisager sereinement leur avenir professionnel.
Et ces métiers sont entièrement compatibles avec la vie de famille.

Combien de femmes voulez-vous recruter et selon quel planning ?
A.B. – A l’horizon 2020, ActivitY’ souhaite atteindre un objectif de 30%  de femmes sur l’ensemble des chantiers de rénovation urbaine et d’aménagement du territoire comportant des marchés clausés. Dès le mois de juin, nous  lançons un premier recrutement avec une réunion d’information et de présélection le 20 juin au dans les locaux du Seinergy Lab des Mureaux.

Cette campagne de féminisation des métiers du rail contribue à la dynamisation des recrutements via les clauses sociales dans les marchés publics sur le chantier Eole, prolongement du RER E qui prévoit 700 000 heures d’insertion d’ici à 2024.

Pour toute information, contacter : Alexandra BALLER aballer@ext.yvelines.fr

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.