Mali : “Eco-Lac Wegnia” – Développement économique et préservation des ressources naturelles

Le Département des Yvelines et le Cercle de Kolokani ont signé une convention-cadre de partenariat en 2012 orientée vers la production primaire et permettant de mener un programme structurant de développement autour du Lac Wegnia qui représente un potentiel hydrologique et agricole à préserver et aménager.

Le territoire du Lac Wegnia a un véritable potentiel de développement économique et d’accueil de population mais est confronté à des problématiques importantes avec un risque très fort de comblement et donc de disparition du lac. Les pratiques agricoles traditionnelles et les aléas climatiques ont très nettement dégradé les ressources naturelles (déforestation, défrichement) et la biodiversité autour du lac. Aujourd’hui, les conditions de vie dans la zone se sont fortement détériorées. Cela se traduit par un exode rural lié aux conditions bioclimatiques difficiles, au manque d’opportunités économiques et d’offres de services de base.

Dans une première phase, le Centre international de développement et de recherche (CIDR) a produit en 2015 un rapport technique faisant un état des lieux complet de la zone, et proposant des orientations de programme. Pour des raisons sécuritaires, le CIDR n’a plus souhaité par la suite intervenir au Mali. Caritas Suisse (association s’engageant auprès des populations touchées par la pauvreté en Suisse et dans une trentaine de pays, y compris au Mali) ayant appris l’existence de l’étude du CIDR, avait pris contact en 2016 avec le Département des Yvelines en vue d’une action commune. Les partenaires de coopération se sont donc tournés vers l’ONG pour poursuivre le travail initié. Un partenariat entre le Département des Yvelines et l’association Caritas Suisse a été signé en 2016 et renouvelé en 2017, permettant de mettre au point les documents-cadres d’un « programme de développement économique et préservation des ressources naturelles du Lac Wegnia » et d’envisager une mise en œuvre opérationnelle grâce à une stratégie de recherche de financements. Le programme ambitionne de répondre aux objectifs suivants :

Objectif général

Assurer le meilleur équilibre entre les enjeux de production alimentaire, d’alimentation en eau pour les hommes et les animaux, et d’accès à l’énergie, tout en prenant en compte les contraintes environnementales

Objectif spécifique 1 Réhabiliter et protéger les ressources en eau du lac Wegnia avec des mesures de gestion durable des écosystèmes et d’adaptation aux changements climatiques
Objectif spécifique 2 Augmenter la productivité par des mesures agro-écologiques, faciliter l’accès au marché et minimiser les conflits d’intérêts des différents groupes
Objectif spécifique 3 Augmenter l’efficacité dans le secteur de l’énergie pour réduire les pressions sur le système écologique du lac Wegnia
Objectif transversal Assurer la coordination consensuelle des acteurs et des interventions par une gouvernance politique, foncière et territoriale effective du programme

La zone d’intervention du projet concerne 3 500 bénéficiaires directs (habitant à proximité immédiate du lac) et environ 12 000 bénéficiaires indirects vivant dans le bassin versant. Au vu des aspects exceptionnels de son écosystème, le site du lac Wegnia a été désigné comme « Zone Humide d’Importance Internationale » avec son inscription sur la liste des sites Ramsar. Toutes les actions menées sont mises en œuvre en partenariat avec le Cercle de Kolokani, bénéficiaire de l’accompagnement. Le montant du programme global d’aménagement du site est de l’ordre de 2 400 000€, dont 150 000€ apportés par le Département. Caritas Suisse a déjà pu obtenir des financements complémentaires pour assurer sa mise en œuvre.

Pépinière du village de Wegnia

Caritas Suisse est le chef de file du projet et collabore avec les partenaires suivants pour sa mise en œuvre : Caritas Bamako, l’Association Malienne pour la Protection de l’Environnement et de la Faune (AMPEF) et la Direction Nationale des Eaux et Forêts (DNEF). Le rôle de Caritas Bamako s’articule autour de l’aménagement de périmètres maraîchers, l’accompagnement des producteurs pour un meilleur accès au marché, la protection des ressources naturelles du lac et la réalisation des ouvrages antiérosifs et d’accès à l’eau. L’AMPEF est chargée de la mise en place des pépinières et la plantation d’arbres à proximité du lac ou autour du lac et des corridors, et mène des activités de sensibilisation des villageois du lac et du bassin versant. La responsabilité de l’élaboration du Plan d’aménagement et la conduite de l’étude de défense et restauration des sols et conservation des eaux et sols revient à la DNEF et plus spécifiquement à l’unité de gestion du Programme d’Appui aux Zones Humides (PAZU). Les autorités locales et les communautés, initiatrices du projet, sont impliquées dans les différentes études, activités de sensibilisation et de reboisement.

Caritas Suisse a pu présenter le projet “Eco-Lac Wegnia”  lors de la 13ième session de la Conférence des Parties contractantes à la Convention de Ramsar sur les zones humides (COP13) en octobre 2018.

Actualités sur le thème Coopération internationale

Le Département et la Ville de Mantes-la-Jolie sur le terrain

30/10/2019 – Des représentants du Département des Yvelines et de la Ville de Mantes-la-Jolie sont depuis le 25 octobre au Sénégal pour faire le point sur les actions mises en œuvre par le Département dans le cadre de ses accords de coopération décentralisée, et visiter des projets portés par des acteurs yvelinois soutenus par YCID et/ou la […]

En savoir plus...

12 camions-bennes offerts par la SEPUR à la coopération des Yvelines

02/10/2019 – Mardi 24 septembre, en présence d’une délégation de partenaires venus du Sénégal, le Département des Yvelines et la société SEPUR ont signé une convention de partenariat sur trois ans prévoyant le don de 12 camions de collecte des ordures ménagères au Département, qui les rétrocèdera à des collectivités partenaires au Sénégal et au Bénin. Pierre […]

En savoir plus...

Retour en images sur Le Forum : ” La décentralisation et la coopération décentralisée pour l’émergence du Fouta (Sénégal) “

02/10/2019 – Les Départements de Kanel, Matam et Podor (Sénégal) ont convié leur diaspora et leurs partenaires français à un Forum intitulé « La décentralisation et la coopération décentralisée pour l’émergence de la moyenne vallée du Fleuve Sénégal » qui s’est tenu mercredi 25 septembre 2019 aux Mureaux. Ces Départements souhaitent aujourd’hui conduire un développement concerté de leurs territoires autour des […]

En savoir plus...

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.