ActivitY’ – Le numérique fait école à Saint Quentin-en-Yvelines

Ecole du num1Lundi 9 juillet, l’Ecole du numérique de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines était lancée avec une première réunion d’information publique. ActivitY’ et le Territoire d’action départementale, qui font de la transformation digitale une priorité de leur politique d’insertion professionnelle, sont partenaires de ce dispositif.

L’appel d’air de la digitalisation

La transformation numérique à l’œuvre depuis quelques années dans les entreprises crée un véritable appel d’air. Si 80% des métiers évoluent et vont demander de nouvelles compétences dans les 10 prochaines années, on constate déjà une pénurie de main d’œuvre. En 2018, 50 000 offres d’emploi ne sont pas pourvues dans ce secteur et près de 10 000 sur le seul territoire de Saint-Quentin-en-Yvelines.Ce sont les métiers de développeurs, développeurs-intégrateur, data security helper, datartisan, Iot Maker (fabricant et gestionnaire d’objets connectés) et de community manager qui sont le plus ardemment recherchés par les recruteurs.

Ecoles et entreprises main dans la main

L’école du numérique présente une offre de 13 formations dispensées par 7 organismes reconnus par les professionnels de la filière. Quatre d’entre elles – IFOCOP, Simplon, Webforce 3, O’clock- sont dorénavant implantées sur le territoire de Saint-Quentin à proximité du bassin d’emploi du plateau de Saclay. Les formations touchent quatre domaines – développement, marketing/communication digitale, data et objets connectés, réseau et sécurité – qui répondent aux besoins de compétences exprimés par les recruteurs. A l’issue, plus de 90% des candidats sortent avec un diplôme ou un titre professionnel et 70% en moyenne trouvent un emploi. Résolument tournées vers le marché du travail, chaque formation comporte un module recherche d’emploi et accompagnement vers l’entreprise.

Ecole du Num2La motivation, sésame de l’école du numérique

Avec un rythme intensif, les formations permettent en deux à sept mois d’obtenir un titre professionnel de Niveau II ou III et, pour certaones, d’acquérir les compétences d’un bac+2, valorisable à l’embauche. Le plus de l’école : faire de la motivation et la détermination à travailler dans le secteur du digital les seules conditions d’accès aux formations. L’enjeu est de donner toutes leur chance aux autodidactes, aux passionnés, à tous les candidats férus de digital ou montrant une vraie passion pour ce domaine. « Dans un secteur où ce sont avant tout des compétences qui sont recherchées et où les entreprises recrutent sur tests, nos candidats ont vraiment toutes leurs chances car nos formations sont très axées sur la pratique, le travail en équipe et sur la réalisation de projets.» déclare Dario, le Directeur d’O’Clock.

ActivitY’ en finançant les formations et le Département en orientant les candidats (jeunes, bénéficiaires du RSA, demandeurs d’emploi de longue durée, séniors) offrent avec l’Ecole du numérique une véritable opportunité de se connecter au monde de l’emploi. Un signal donné à tous les Yvelinois portés par la passion des métiers d’avenir et l’esprit de collaboration : « Dans nos projets, ce qui compte ce ne sont pas les réussites individuelles mais c’est la réussite de tous. » conclue un formateur.

Téléchargez le programme des formations Catalogue formations numeriques SQY- mai 2018

Plus d’informations sur l’Ecole du numérique

Pour tout renseignement gcalloch@yvelines.fr

Actualités sur le thème Adultes en difficulté

Agriculture

De la cuisine à l’emploi

13/12/2019 – Commis de cuisine, agent de restauration, agent d’hygiène et de propreté : en deux ans près de 400 Yvelinois ont été formés aux métiers de la restauration, un secteur qui cherche en permanence de la main d’œuvre. Une politique de développement des compétences signée ActivitY’ pour dynamiser les recrutements dans la filière. Une main d’œuvre qualifiée […]

En savoir plus...

Agriculture

« Zoom Métiers » ActivitY’ : les recruteurs sur le devant de la scène

13/12/2019 – Avec ces rencontres d’un nouveau genre, les entreprises ont l’opportunité de parler d’elles et des compétences qu’elles recherchent à des candidats ou à des prescripteurs. Suez/La Maison pour rebondir a officié pour la 1ère session à Guyancourt en novembre dernier. « Dans beaucoup de secteurs, les tâches se spécialisent et de nouveaux métiers émergent liés à […]

En savoir plus...

Agriculture

Ils ont trouvé leur voie : 3 success stories 2019

13/12/2019 – Entrepreneur digital, chargé d’indexation documentaire, installateur de bornes wi-fi : en quelques mois, ils ont réussi à trouver un job dans le numérique qui leur donne envie de se lever le matin. Rencontre avec 3 Yvelinois. Mohammed Chenouna, 44 ans : l’entrepreneur digital Depuis avril 2019, Mohammed est auto-entrepreneur et patron de sa société Original Faire part. […]

En savoir plus...

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.