Première pierre du Foyer de l’adolescence à Mantes-la-Jolie

Le Conseil général lance, ce 20 novembre, les travaux du chantier de construction du Foyer d’accueil et d’hébergement pour adolescents à Mantes-la-Jolie.

 

Situé au 65 rue de la Liberté, le futur Foyer de l’adolescence avoisine le Foyer de l’enfance sis au 11/13 de la même rue et dont la construction, décidée en même temps, est plus avancée.

 

La mission des foyers est d’accueillir tout mineur en danger, confié par sa famille ou par mesure judiciaire au Service de l’Aide Sociale à l’Enfance du Conseil général. L’objectif est de favoriser sa réinsertion, au sein d’une structure adaptée et constituée d’équipes pluridisciplinaires spécialisées dans l’observation, le diagnostic et l’orientation.

 

Les deux sites de Mantes-la-Jolie ont pour vocation de remplacer avantageusement le Foyer Robert Carpentier de Versailles. L’accent est mis sur la spécificité de l’accueil (SAS d’accueil d’urgence, répartition par classe d’âge) et sur son amélioration (unités de vie n’allant pas au-delà de 8 enfants). La capacité d’accueil du Département est aussi augmentée : elle passe de 90 à 116 mineurs avec pour la première fois la possibilité d’accueillir des jeunes de 14 à 18 ans. Dans le détail : le Foyer de l’enfance comprend une pouponnière (18 enfants de 0 à 3 ans) et un foyer (24 enfants de 4 à 12 ans) ; le Foyer de l’adolescence compte 26 places dont 8 en SAS d’urgence.

Attentif au bien être des futurs occupants et fidèle à ses engagements en matière de développement durable, le Conseil général et la Ville ont veillé au bon niveau des normes environnementales de chacune des constructions. Les bâtiments sont ainsi particulièrement performants s’agissant du confort (conforts visuel, hygrothermique et acoustique) et des conditions de son maintien dans le temps.

 

Les travaux pour le Foyer de l’adolescence devraient durer 16 mois. Ceux du Foyer de l’enfance, commencés en janvier 2013, vont s’achever en mai 2014. Financés par le Conseil général, le coût des travaux s’élève à 15 347 563 € TTC (dont 8 390 190 € pour le foyer de l’Enfance).

 

Un projet qui s’intègre dans son environnement

Le terrain étant situé à Gassicourt, dans une zone pavillonnaire, la Ville est restée attentive aux inquiétudes préalables des riverains et a particulièrement veillé à ce que le projet s’intègre parfaitement dans son environnement. L’architecte, Emmanuelle Colbol, l’a élaboré en gardant toujours ces contraintes à l’esprit. Pas plus de 9 mètres de hauteur, beaucoup de bois sur les façades et des centres fermés. Pour les adolescents, trois espaces sont prévus pour 8 à 10 personnes. Les lieux comporteront des patios donnant sur les jardins.

 

Une réunion publique s’est également tenue pour expliquer la teneur précise du projet aux riverains. Les adolescents accueillis sont avant tout des victimes, ayant subi le plus souvent des brutalités. Dès lors, le foyer est un lieu transitoire. Ils y restent en moyenne 2 à 3 mois avant de partir en famille d’accueil ou d’intégrer un foyer définitif.

 

En portant ce projet avec le Conseil général, la Ville de Mantes-la-Jolie poursuit sa politique sociale ambitieuse en proposant sur son territoire des structures adaptées pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables.

 

Communiqué de presse (575.9 kB)

Communiqués sur le thème Enfance et famille

Solidarité

Début des travaux du foyer d’accueil médicalisé aux Mureaux

10/10/2019 – Les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines investissent 30,7 millions d’euros pour la construction d’une plateforme interdépartementale de proximité adaptée d’hébergement et de services pour adultes avec troubles du spectre autistique (TSA) et pour adultes avec handicap psychique. Ce projet phare de la fusion Yvelines / Hauts-de-Seine, porté en lien avec l’Agence Régionale de Santé, […]

En savoir plus...

Solidarité

Inauguration du nouveau centre PMI/PEF Pablo Picasso à Sartrouville

08/10/2019 – Le Conseil départemental des Yvelines poursuit la modernisation de ses centres de PMI et PEF et a inauguré, aujourd’hui, en présence d’Olivier Lebrun, vice-président délégué à la famille, les nouveaux locaux PMI/PEF à Sartrouville. Ces centres ressources accueillants, clairs, propres et adaptés permettent désormais de regrouper les équipes de PMI de Sartrouville dans un seul […]

En savoir plus...

Santé

Bus PMI vandalisé, le service continue malgré tout

26/01/2017 – Dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 janvier 2017, le bus PMI du Département des Yvelines a été vandalisé. Une organisation alternative a été mise en place pour poursuivre les consultations auprès des enfants de 0 à 6 ans.

En savoir plus...

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.
Attention, vous accédez à un espace vous permettant de renseigner librement des informations. Vous ne pouvez pas introduire au niveau de ce formulaire des données personnelles (à savoir votre nom, prénom, date de naissance, origine raciale ou ethnique, opinions politiques, etc.). Pour rappel, vous devez impérativement rédiger des commentaires objectifs et jamais excessifs ou insultants. Pour information, sachez que cet espace fait régulièrement l’objet d’un nettoyage afin de supprimer toute donnée interdite.
  • Bienvenue dans l’espace dédié aux journalistes

    Vous y trouverez les communiqués et dossiers de presse que le Conseil départemental met à votre disposition.

    Pour toute question qui ne trouverait pas une réponse ici, n'hésitez pas à contacter le service presse.

  • Contact presse

    Vous êtes journaliste et souhaitez contacter le service Presse, contactez Amélie BAILLEAU.

    Tél. : 01 39 07 78 41
    Port.: 06 10 68 07 49

    Formulaire de contact