Un nouveau cycle commence pour les coopérations avec les départements de Matam et de Kanel (Sénégal)

Jeudi 25 juin, Pierre Bédier a reçu à l’Hôtel du département les délégations venues des départements de Matam et de Kanel pour signer avec elles un nouvel accord de coopération décentralisée portant sur les cinq prochaines années.

Pierre Bédier avec Jospéhine Kollmannsberger et Cécile Dumoulin

Pierre Bédier avec Jospéhine Kollmannsberger et Cécile Dumoulin

« Bienvenue, vous êtes chez vous ». C’est par ces mots chaleureux que Pierre Bédier a accueilli le Président du Conseil départemental de Kanel, Abdoulaye Anne, et celui de Matam, Amadou Djibrill Diallo, dans le Salon des aigles de l’Hôtel du département pour cette cérémonie de signature des nouvelles conventions-cadre de coopération décentralisée. Dans son adresse aux hôtes faite aux côtés de Cécile Dumoulin et Joséphine Kollmannsberger, Pierre Bédier a souhaité mettre l’accent sur le lien extrêmement puissant qui unit ces territoires, symbolisé par l’activité sans cesse plus importante des associations de la diaspora sénégalaise qui ont un coeur ici et un autre à Matam ou Kanel, et qui s’investissent sans compter dans l’épanouissement de cette double culture.

Malgré un contexte budgétaire difficile, qui suscite des débats légitimes y compris entre les élus départementaux, il a entendu rappeler que le budget de la coopération internationale était sanctuarisé pour cette année encore, avec un effort d’un euro net par an et par habitant. Au sein de cette coopération yvelinoise, le Sénégal occupe une place à part, avec environ 40% des engagements départementaux. Une raison qui explique le renforcement à venir du dispositif de suivi et d’accompagnement que le nouveau GIP « Yvelines coopération internationale et développement » aura la charge de déployer, et qui s’appuiera sur la nouvelle Maison des Yvelines implantée à Ourossogui et financée par le Département : un investissement « symbolique, dans une région reculée, qui montre la volonté d’aller vers les plus défavorisés », a assuré le Président.

Les délégations présentes ont pu présenter leurs perspectives de travail pour les 5 années que dureront leurs mandats, et au cours desquelles elles pourront compter sur l’aide des Yvelines dans le cadre des conventions signées. Amadou Djibrill Diallo a pu rassurer Pierre Bédier sur l’achèvement prochain des ouvrages de protection de la ville d’Ourossogui, « un projet qui vous tient à cœur depuis son lancement en 2007 ». Quand à Abdoulaye Anne, son propos a surtout porté sur sa vision de l’avenir du Département de Kanel, qui sera structuré autour d’un plan « Kanel émergent 2035 », où développement social et développement économique iront de pair. Les conventions-cadre placent l’appui à l’institution départementale au cœur du dispositif d’accompagnement, mais ne prévoient pas pour l’heure de financement. Les délégations profiteront justement de leur séjour en Yvelines pour élaborer des propositions d’actions concrètes, et rencontrer les associations de la diaspora, réunies au sein de la FADERMA, pour établir une voie de collaboration fructueuse avec elle qui soit complémentaire avec leurs programmes de développement. Samedi 27 juin, elles concluront leur visite dans les Yvelines par la signature de conventions de coopération avec la Ville de Mantes-la-Jolie, autre partenaire historique de ces deux départements et des associations de la FADERMA.

Actualités sur le thème Coopération internationale

Adultes en difficulté

De la cuisine à l’emploi

13/12/2019 – Commis de cuisine, agent de restauration, agent d’hygiène et de propreté : en deux ans près de 400 Yvelinois ont été formés aux métiers de la restauration, un secteur qui cherche en permanence de la main d’œuvre. Une politique de développement des compétences signée ActivitY’ pour dynamiser les recrutements dans la filière. Une main d’œuvre qualifiée […]

En savoir plus...

Adultes en difficulté

« Zoom Métiers » ActivitY’ : les recruteurs sur le devant de la scène

13/12/2019 – Avec ces rencontres d’un nouveau genre, les entreprises ont l’opportunité de parler d’elles et des compétences qu’elles recherchent à des candidats ou à des prescripteurs. Suez/La Maison pour rebondir a officié pour la 1ère session à Guyancourt en novembre dernier. « Dans beaucoup de secteurs, les tâches se spécialisent et de nouveaux métiers émergent liés à […]

En savoir plus...

Adultes en difficulté

Ils ont trouvé leur voie : 3 success stories 2019

13/12/2019 – Entrepreneur digital, chargé d’indexation documentaire, installateur de bornes wi-fi : en quelques mois, ils ont réussi à trouver un job dans le numérique qui leur donne envie de se lever le matin. Rencontre avec 3 Yvelinois. Mohammed Chenouna, 44 ans : l’entrepreneur digital Depuis avril 2019, Mohammed est auto-entrepreneur et patron de sa société Original Faire part. […]

En savoir plus...

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.