Opération d’Intérêt National Seine Aval : le comité de pilotage prend les décisions de mise en oeuvre

Mantes-la-Jolie, le 29 septembre 2009 : Hier, le comité de pilotage de l’OIN Seine Aval a réuni, sur le site EADS Astrium Space Transportation des Mureaux, l’Etat, la Région, le Département, les présidents d’intercommunalités et les maires des 51 communes concernées, en vue de la mise en œuvre de l’opération d’intérêt national Seine Aval. La réunion s’est déroulée sous la présidence de Daniel Canepa, Préfet de la région Ile de France, Préfet de Paris, d’Anne Boquet, Préfète des Yvelines, de Mireille FERRI, Vice-Présidente du Conseil Régional d’Ile de France, et d’Alain Schmitz, Président du Conseil Général des Yvelines et Président du Conseil d’Administration de l’EPAMSA.

Le comité de pilotage a notamment permis de fixer les
orientations et de prendre les décisions suivantes :

 

L’OIN Seine Aval et le Grand Paris au sein de la région capitale :

Les
objectifs et le contenu de l’OIN Seine Aval et ceux du Grand Paris, tel
qu’exposé par le Président de la République le 29 avril dernier, fondés sur le
développement économique, l’amélioration du système de transport et le
développement de l’offre de logement, dans un cadre environnemental exigeant,
s’articulent et se confortent mutuellement pour ce qui concerne Seine Aval.
Ainsi, l’OIN pourra être un élément moteur de réalisation des ambitions du
Grand Paris, en en tirant le meilleur parti, notamment à travers le
développement de l’axe Seine Paris Rouen Le Havre et du secteur confluence
Seine Oise.

 

La composition urbaine et paysagère du territoire :

Antoine
Grumbach et associés
, LIN/Finn Geipel[1]
et OBRAS/Frédéric Bonnet ont travaillé durant 12 mois sur une nouvelle vision
du territoire de Seine Aval et ont défini des secteurs stratégiques pouvant se
décliner en opérations sur le terrain à court ou moyen terme.

 

Le comité de pilotage a approuvé les priorités opérationnelles
issues de ces études, comme le travail des différentes échelles de mobilité, la
mise en valeur de la Seine ou encore la valorisation de l’image du territoire,
notamment à travers ses activités technologiques, son patrimoine naturel et la
construction durable
. Elles s’appliquent à la mise en valeur des
espaces naturels et du fleuve de la boucle de Moisson, au développement de
l’agglomération du Mantois, à la structuration du développement du secteur de
la confluence Seine Mauldre ou encore à l’accroche avec le Grand Paris du
secteur boucle de Chanteloup, Poissy, Achères, Conflans.

Les rendus des trois équipes peuvent être adressés
sur demande auprès de l’EPAMSA.

 

Programme d’actions relatif à la
Seine :

En application des orientations
précédentes, le comité de pilotage a décidé d’engager un programme d’actions
relatif à la Seine (aménagement de berges, activités de loisirs, nouvelles
passerelles, espaces naturels, projets urbains, activité économique et
portuaire,…), en renforçant la coordination et la cohérence des projets et
actions des différents partenaires (Syndicat mixte des berges de Seine et Oise
(SMSO), collectivités locales, Port autonome de Paris (PAP), Agence régionale
des espaces verts, Département,…).

Carte consultable sur le site internet de l’OIN (www.epamsa.fr).

 

La stratégie commerciale :

Le comité de pilotage a adopté
une charte du développement commercial visant, dans une approche originale en
Ile-de-France, à l’échelle de Seine Aval, à un renforcement du commerce de
centre ville et de proximité, comme élément d’attractivité résidentielle, et
maîtrisant le développement du commerce de périphérie, notamment sur le plan
qualitatif et du développement durable.

La charte
est consultable sur le site internet de l’OIN (www.epamsa.fr).

 

L’amélioration de
l’offre de transport :

Le comité de pilotage a pris acte de la mise en
service du cadencement au 20 mn de la ligne Paris St Lazare Mantes par Poissy
en 2009 et des nouvelles liaisons TGV en Seine Aval (liaisons Le
Havre-Mantes-Conflans-Roissy-Strasbourg et
Cherbourg-Mantes-Conflans-Roissy-Dijon). Le cadencement au 20 mn de la ligne
Paris St Lazare Mantes par Conflans et la mise en service sur cette ligne du
nouveau matériel roulant « Francilien » sont envisagés par le STIF
pour 2011 et 2013

 

Le projet de prolongement d’EOLE (RER E) à l’ouest
(Haussmann-St Lazare La Défense Mantes) est engagé et fera l’objet d’un débat
public en 2010. Le comité de pilotage a demandé que soient étudiées les
possibilités d’amélioration de l’offre d’ici 2015 (renforcement du service des bus
Express A14, liaison ferrée Mantes La Défense en anticipation d’EOLE,…).

 

Sur le plan local, le principe de lignes
structurantes de transports collectifs dans les secteurs denses de
développement urbain, reliant aux gares et pôles d’échange, a été retenu, avec
des aménagements de voirie prioritaire pour les bus à réaliser en 2010-2013 sur
les points critiques.

 

Les échanges avec l’A13 seront améliorés à horizon
2013 avec la création de pôles multimodaux d’échange avec les bus Express A14 à
Orgeval, aux Mureaux et à Mantes, la possibilité d’un nouvel échangeur à
hauteur des Mureaux Ouest et la réorganisation de la desserte autoroutière entre
Mantes et Bonnières compte tenu du développement urbain et économique prévu
dans le cadre de l’OIN : création d’un échangeur entre Mantes et
Rosny-sur-Seine, mise en place de portiques de remboursement au tarif
kilométrique[2]
au nouvel échangeur et à la bretelle de Bonnières.

 

Enfin, le comité de pilotage a souligné l’intérêt
des projets départementaux de liaisons Achères Boucle de Chanteloup et Seine-Aval
Cergy-Pontoise (ex-C13/F13 en partie yvelinoise), le lancement des études de ce
dernier projet devant être soumis à l’approbation de l’assemblée départementale
d’octobre 2009.

 

Développement économique :

Le comité de pilotage
a demandé à l’EPAMSA, direction de projet de l’OIN, de renforcer son activité
de développement économique, en lien étroit avec les collectivités
territoriales.

Outre le
développement des synergies avec les pôles voisins (La Défense, Cergy-Pontoise,
Versailles-Vélizy-Saint Quentin en Yvelines), l’action économique visera à
développer des filières prioritaires (automobile-aéronautique-mécanique/mécatronique,
éco-industries, éco-construction, santé et services à la personne) ainsi que
l’offre de formation. Entre autres actions et projets : émergence de la filière
automobile du XXIème siècle (cf. plans automobiles de l’Etat, de la Région et
du Département), expérimentation sur le territoire de véhicules électriques
(Renault/EDF/EPAMSA), pôle éco-construction Seine Aval, campus de formation
santé et services à la personne de Bécheville aux Mureaux,…

Le territoire continuera
d’améliorer son offre économique, notamment par la requalification des zones
d’activités et le développement d’une offre immobilière (pépinières et hôtels
d’entreprises,…).

 

L’Opération
d’Intérêt National Seine Aval réunit l’Etat, le Conseil régional
d’Ile-de-France, le Conseil général des Yvelines, les 51 communes et 5
intercommunalités de Seine Aval ; elle est pilotée par l’EPAMSA.

Ce territoire de l’Ouest parisien est un
mélange rare voire unique de ville et de nature, à même de développer des
synergies avec la Défense et les pôles de développement voisins.

Les
enjeux du projet sont :

  • Le logement
    avec un objectif de 2 500 logements neufs par an à horizon 2010,

  • Le
    développement économique avec le renforcement d’une base technologique et
    industrielle au sein du système économique métropolitain,
  • L’amélioration
    du réseau de transports,
  • La
    mise en valeur de l’environnement.

 

51 communes et 5 communautés de communes partenaires de l’OIN Seine
Aval :

Achères /// Andresy /// Aubergenville /// Aulnay-sur-Mauldre ///
Bennecourt /// Blaru /// Bonnières-sur-Seine /// Bouafle /// Breuil-en-Vexin
/// Buchelay /// Carrières-sous-Poissy /// Chanteloup-les-Vignes /// Chapet ///
Conflans-Sainte-Honorine /// Drocourt /// Ecquevilly /// Epône ///
Flins-sur-Seine /// Follainville Dennemont /// Freneuse /// Gargenville ///
Gommecourt /// Guerville /// Hardricourt /// Jambville /// Jeufosse /// Juziers
/// Les Mureaux /// Limay /// Limetz-Villez /// Magnanville /// Mantes-la-Jolie
/// Mantes-la-Ville /// Méricourt /// Meulan /// Mezières-sur-Seine ///
Mézy-sur-Seine /// Moisson /// Mousseaux-sur-Seine /// Nezel ///
Oinville-sur-Montcient /// Orgeval /// Poissy /// Porcheville /// Rolleboise
/// Rosny-sur-Seine /// Tessancourt-sur-Aubette /// Triel-sur-Seine ///
Vaux-sur-Seine /// Verneuil-sur-Seine /// Vernouillet

 

Communauté d’Agglomération de Mantes en Yvelines /// Communauté
d’Agglomération des Deux Rives de la Seine /// Communauté de Communes des
Portes de l’Ile de France /// Communauté de Communes Seine-Mauldre ///
Communauté de Communes Vexin-Seine

 

Contacts presse :

EPAMSA – OIN Seine Aval :
Véronique Drouet : 01 39 29 21 25 / v.drouet@epamsa.fr

Etat : Chistophe Bourdeau :
01 44 42 61 04 / christophe.bourdeau@ile-de-france.pref.gouv.fr

Région Ile-de-France : 

Conseil général des
Yvelines : Adelaïde Gérard : 06 83 72 48 73 / agerard@yvelines.fr


[1] Antoine
Grumbach & Associés et LIN/Finn Geipel ont par ailleurs participé à la
consultation sur le « Grand Pari(s) ».

 

[2]
Proportionnel au kilométrage emprunté et non forfaitaire comme c’est le cas
aujourd’hui au péage de Buchelay (2,20 € jusqu’au péage suivant situé dans
l’Eure).

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.