Le GI-Mono prêt pour l’intercommunalité

Lundi 3 février, les Maires du Mono ont tenu un atelier de restitution du processus de mutation de leur association intercommunale en EPCI, processus qui a duré quatre ans. Cinq des six communes ont déjà délibéré en faveur de la création de l’EPCI, qui pourrait voir le jour dans les tous prochains mois.

Jean-Marie Tétart et Marie-Hélène Aubert ont suivi la restitution des différentes études de faisabilité du futur EPCI

Jean-Marie Tétart et Marie-Hélène Aubert ont suivi la restitution des différentes études de faisabilité du futur EPCI

En présence du représentant de l’Ambassade de France et de la délégation des Yvelines composée de Jean-Marie Tétart et Marie-Hélène Aubert, venus pour l’inauguration du Lycée voisin d’Anèho, les Maires et élus communaux du Mono sont revenus sur les principales étapes d’un processus démarré en 2009 avec la création de l’association « Groupement intercommunal du Mono » suscitée par la mise en place de la coopération décentralisée avec le Département des Yvelines. « Beaucoup d’associations intercommunales ont vu le jour mais très peu ont survécu, a commenté le Président du GI-Mono et Maire de Comé, Bertin Tossou. Si nous sommes toujours là, c’est grâce à l’implication constante des communes, à la dynamique croissante des projets, et à l’accompagnement dans la durée dont nous avons bénéficié ».

De fait, depuis 2010, le GI-Mono pendant quatre ans le soutien des Yvelines pour réaliser cette mutation vers l’établissement public de coopération intercommunale créé par la loi en 2009, mais dont les décrets d’application n’ont été pris qu’en 2012. Des missions d’observation ont été organisées, des formations et des actions de vulgarisation des textes ont permis de rendre plus compréhensible le cadre de l’intercommunalité, et plusieurs études et enquête ont été réalisées pour préfigurer la nouvelle intercommunalité, qui sera formée de six communes et se verra transférer la compétence de gestion des déchets. « Nous avons maintenant une expérience, une histoire, une équipe et des partenaires fiables sur lesquels nous appuyer, nous ne partons pas de rien » a conclu Bertin Tossou.

Le soutien accordé par les Yvelines à ce programme institutionnel a représenté 260 000€ sur 4 ans, dont 62 000€ apportés par le Ministère français des affaires étrangères. Son représentant précisait d’ailleurs qu’un quart des coopérations franco-béninoises prenait aujourd’hui appui sur l’intercommunalité, ce qui montre la vigueur et l’intérêt du phénomène. Après avoir reçu la dernière délibération communale adoptant les statuts de l’EPCI, il faudra encore attendre l’officialisation de la structure par le Conseil des Ministres. Pendant ce temps, le GI-Mono poursuivra la mise en place de son service intercommunal de gestion des déchets,  avec en ligne de mire cette année l’ouverture de la décharge intercommunale.

Actualités sur le thème Coopération internationale

11084298_10205927494163477_6329388344587511154_n

Lancement du programme “Voute nubienne” au Sénégal

26/04/2017 – Le programme de “promotion de la VN-Fouta” a été lancé officiellement le 14 avril à la Maison des Yvelines à Ourossogui par le Gouverneur de la Région de Matam en présence des acteurs locaux des Départements de Kanel, Matam, Podor et Ranérou. A l’heure actuelle, en Afrique et particulièrement dans le nord-est du Sénégal, la […]

En savoir plus...
Logo TERRINCLUS (003)

Insertion

Coopération internationale et action sociale : les Départements de France innovent

13/04/2017 – La France a su progressivement construire un haut niveau de protection sociale, au travers de politiques de solidarités sociales et humaines dont les Départements de France sont l’acteur majeur au côté de l’Etat. D’autres pays sont intéressés à comprendre quelles valeurs sous-tendent les politiques et les dispositifs de solidarités déployés sur les territoires français. En […]

En savoir plus...
Shenzhen urban skyline

Cadre de vie

Les Yvelines se rapprochent de Shenzhen en Chine

03/04/2017 – Un accord de coopération décentralisée a été conclu entre Pierre Bédier, Président du Conseil départemental et Xu Qin, Maire de Shenzhen. Son Objectif ? Encourager les partenariats industriels et scientifiques entre les Yvelines et la ville phare de Chine.

En savoir plus...

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.