Les acteurs européens dans les Yvelines se réunissent!

Le 7 Mars 2017, à l’iFSE 60 ANSnitiative de la Mission Europe du Conseil départemental des Yvelines, se réunissaient pour la première fois les principaux acteurs européens des Yvelines.

A l’occasion des 60 ans du Traité de Rome, signé le 25 mars 1957, cette première rencontre des organismes œuvrant avec l’Europe a permis de mieux se connaître et d’amorcer des modalités de coopération. Tous les acteurs présents ont affiché une réelle volonté de mettre en place une mutualisation des bonnes pratiques, et de partager l’information.

A l’issue de cette rencontre, il a été proposé que soit mis en ligne, sur l’ensemble des sites internet des participants, un article présentant les actions de chaque organisme en faveur de l’Europe. Une réflexion sera menée ultérieurement afin de conduire, en bilatéral ou à plusieurs, des actions communes sur le territoire yvelinois.

Des organismes gestionnaires de fonds européens divers et variés

  • 20170307_154200

    Trois membres de la Mission Europe et Marie Agnès VEIT (GIP FCIP Académie de Versailles)

    La Mission Europe du Conseil départemental, Organisme Intermédiaire du Fonds Social Européen (FSE), gère une subvention de 16,3 millions d’euros. Favoriser l’insertion des Yvelinois par la levée des freins aux parcours, mobiliser les employeurs et les entreprises dans les parcours d’insertion des personnes en difficulté et renforcer le développement de l’économie sociale et solidaire, tels sont les objectifs de la Mission Europe.

  • Deux dispositifs d’Investissement Territorial Intégré (ITI), articulent FEDER et FSE afin de répondre aux enjeux spécifiques des espaces urbains, dans une perspective de développement durable et solidaire et de rééquilibrage territorial :
20170307_154153

Sandrine MARTIN (ITI SQY), Magali GAZARD (ITI Seine-Aval), Françoise TAILHAN (PLIE SQY) et Philippe LE GUEN (association Jean Monnet).

- L’ITI SQY (Saint-Quentin-en-Yvelines) est situé dans l’Est des Yvelines et englobe 7 communes, pour un montant de 5,2 millions d’euros.

- L’ITI GPS&O (Grand Paris Seine&Oise) est situé au Nord du département sur un territoire regroupant 73 communes, pour un montant de 7,2 millions d’euros.

  • Deux Groupes d’Action locaux (GAL) participent au développement agricole via le programme LEADER. L’objectif des GAL est d’expérimenter des projets innovants, à petite échelle, portés par des acteurs publics ou privés:

- Le GAL Seine Aval vise à développer une offre alimentaire de proximité, de qualité et accessible à tous, à favoriser les interactions entre mondes urbains et rural, et à développer des filières innovantes pour la transition écologique.

- Le GAL Terre et Cité poursuit trois objectifs : garantir un cœur agricole dynamique et durable, révéler les richesses patrimoniales touristiques, culturelles et économiques du territoire et favoriser les interactions avec l’enseignement et la recherche sur le plateau de Saclay, laboratoire agri-urbain des territoires de demain.

  • Deux organismes d’information, de vulgarisation et de communication sur l’Europe :

- La Maison de l’Europe, à Saint-Germain en Laye, dont la mission première est d’informer sur les réalisations de l’Europe. Elle organise des actions auprès du grand public, soutient les jeunes souhaitant étudier ou se former avec le programme Erasmus+, et partage des expériences internationales via le Service Volontaire Européen.

20170307_154133

Maiga MAIMOUNATOU (stagiaire ADADSA – GAL Seine-Aval), Anne-Marie FERRAND et Marie Agnès VEIT (GIP FCIP Académie de Versailles) et Florence Culot, Stagiaire Mission Europe

- L’association Jean Monnet, située à Bazoche sur Guyenne, transmet la mémoire de l’un des pères fondateurs de l’Europe au travers d’activités pédagogiques à destination des collégiens et lycéens, de séminaires pour les professeurs et les fonctionnaires européens, d’évènements publics…

  • Le Groupement d’Intérêt Public (GIP) de l’Académie de Versailles est Organisme Intermédiaire du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), il gère une subvention de 14 millions d’euros. Il porte des actions de lutte contre le décrochage scolaire et la discrimination ainsi que des actions en faveur des élèves en difficulté leur permettant de découvrir le monde de l’entreprise ou d’avoir accès à des projets numériques innovants.
  • Un porteur de projet était présent pour évoquer ses actions auprès des bénéficiaires yvelinois. Il s’agit du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) de la Communauté d’agglomération de St-Quentin-en-Yvelines qui bénéficie du FSE pour ses actions d’accompagnement renforcé et individualisé des personnes en difficulté d’insertion professionnelle. Les bénéficiaires sont des habitants de l’agglomération ayant plus de 26 ans accompagnés par un conseiller en insertion dans le but de retrouver un emploi ou une formation. Le PLIE a bénéficié, pour les années 2015 à 2017, de plusieurs subventions FSE pour un montant total de plus de 1,2 millions d’euros.

Des problématiques communes

Les acteurs européens se heurtent à la fois à des difficultés de financement et de trésorerie de certains porteurs de projet et à des lourdeurs administratives propres à la gestion des fonds européens (ce malgré le processus de simplification débuté lors de cette programmation 2014-2020).

Des solutions communes à apporter

Les acteurs en présence sont partants pour :

  • collaborer afin de mieux communiquer sur l’impact réel des fonds européens dans le quotidien des Yvelinois
  • coopérer pour faire remonter des interrogations communes aux différentes institutions nationales et européennes,
  • échanger des données pour trouver des porteurs sur certains appels à projets.

Cette rencontre est la première d’une série que la Mission Europe souhaite riche de mutualisations et de collaborations.

 

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.