Prestation de compensation du handicap (PCH)

Personne handicapée

La prestation de compensation du handicap est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes en situation de handicap, enfant ou adulte.

Il existe des critères réglementaires, liés à la situation administrative du demandeur, et des critères d’éligibilité à la prestation liés à la réalisation d’activités de la vie quotidienne. Le droit à la PCH peut être ouvert aux personnes vivant à domicile ou en établissement.

Bon à savoir

  • La PCH ne finance pas les frais d’aide-ménagère.
  • La PCH n’est cumulable ni avec l’allocation compensatrice (ACTP/AFCP), ni avec l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), ni avec les compléments de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).
  • Le dédommagement reçu pour l’aidant familial n’est pas imposable, mais il doit être déclaré dans les revenus de ce dernier.

Les démarches pour obtenir la PCH

Vous devez adresser votre dossier, par courrier, à MDPH 78 TSA 60100 – 78539 BUC cedex. Votre demande est alors évaluée par l’équipe pluridisciplinaire du pôle autonomie territorial (PAT) de votre lieu d’habitation.

Cette évaluation est réalisée en lien avec le projet de vie que vous avez exprimé. Une visite à domicile peut être organisée afin de disposer d’éléments sur votre quotidien. Un plan personnalisé de compensation listant des propositions vous est ensuite adressé pour avis.

Suite à votre avis, le plan est présenté en Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décide d’accorder ou non la PCH.

La valorisation financière du plan d’aide et le versement de la PCH sont effectués par le conseil départemental des Yvelines, lequel peut être amené à demander des pièces justificatives (ressources).

Les aides attribuées

Les aides attribuées peuvent couvrir les besoins suivants :

  • aide humaine nécessaire pour la réalisation des actes essentiels du quotidien et/ou pour la surveillance régulière
  • aide technique, équipements adaptés ou spécialement conçus pour permettre de compenser une limitation d’activité
  • aménagements du logement, du véhicule ou prise en compte des surcoûts liés au transport. Seules les dépenses supplémentaires liées aux conséquences du handicap peuvent être couvertes.
  • aides animalières relatives à l’entretien d’un chien guide
  • aides spécifiques (frais liés à l’incontinence…) ou exceptionnelles (participation aux surcoûts des séjours de vacances adaptés, surcoûts du permis de conduire…).

Ces aides sont attribuées pour une durée déterminée par la CDAPH. Le renouvellement n’est pas automatique. Pour renouveler la prestation, il est conseillé de constituer une nouvelle demande six mois avant la date d’échéance.

Vous pouvez lire la fiche facile à lire et à comprendre, élaborée par la CNSA, pour vous aider à vous informer sur la PCH :
Télécharger le document

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.