Pourquoi avoir développé une politique Santé dans les Yvelines

Les assises de la ruralité, qui se sont déroulées d’octobre 2015 à février 2016, ont mis en avant un enjeu important d’accès aux soins de premier recours sur certains territoires yvelinois. En savoir plus

De plus, des auditions spécifiques de professionnels de santé et de communes ont permis de souligner les mutations structurelles tendant à réduire le temps d’exercice médical effectivement disponible (évolution de la conciliation vie professionnelle/vie privée, charges croissantes des tâches administratives), les freins à l’exercice en zone fragile (isolement professionnel…), et les conditions de réussite d’un soutien efficace pour l’installation et le maintien de professionnels de santé, notamment de premier recours.

En complément de ces concertations, la Direction du développement du Département a établi un état des lieux actuel et prospectif de l’offre de soins dans les Yvelines.

Actuellement les Yvelines ne paraissent pas encore confrontées à un manque de professionnels de soins de premiers recours. Ainsi, par rapport aux autres départements de la grande couronne d’Ile-de-France, le département des Yvelines est sous doté en infirmiers (-12 points) mais il est mieux doté en kinésithérapeutes (+20 points), dentistes (+17 points) et en médecins généralistes (+4 points).

Cependant les récentes évolutions et les perspectives à court et moyen terme sont très défavorables :

  • Entre 2007 et 2016, les Yvelines ont connu une diminution du nombre de médecins généralistes en activité régulière de 21% (France : – 8,4% et Ile-de-France : -18,7%). Seul Paris et la Nièvre connaissent une baisse plus importante (-23%).
  • Le département des Yvelines est le département francilien qui, sur la période 2015-2020, a la plus forte diminution prévisionnelle de médecins (-6,1%) alors même que la population yvelinoise devrait augmenter, sur cette période, de 3,9%.

Cliquer pour agrandir l’image

De plus, le vieillissement de la population yvelinoise, qui s’inscrit dans les tendances nationales, renforce la nécessité de maintenir l’offre de santé du territoire pour accompagner cette mutation démographique.

Dans ce cadre, une politique départementale d’aide à l’installation et au maintien de professionnels de santé dans les Yvelines doit permettre, au final, de garantir un accès à des soins médicaux et paramédicaux de qualité aux yvelinois.

Dans ce cadre, la politique départementale d’aide à l’installation et au maintien de professionnels de santé a pour finalité première de garantir un égal accès à des soins médicaux et paramédicaux de qualité et ce en tout point du territoire –notamment en zone rurale et dans les QPV. Elle se décline en 3 axes :

  • favoriser la création de maisons médicales ;
  • soulager les professionnels de santé de la gestion administrative de ces maisons médicales ;
  • améliorer l’attractivité de notre Département pour les étudiants en médecine.

 

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.