Suivi et évaluation des projets

La Commission « soutien aux initiatives yvelinoises » a mis en place différents instruments de suivi des actions cofinancées par YCID :

Le siège de la Maison des Yvelines à Ourossogui (Sénégal)

Le siège de la Maison des Yvelines à Ourossogui (Sénégal)

1- Les acteurs yvelinois peuvent tout d’abord bénéficier de l’appui technique des représentants de la Maison des Yvelines, association-relais d’YCID à l’étranger, qui assurent la représentation locale d’YCID dans leurs pays de résidence. Présents sur le terrain, ils peuvent apporter leur connaissance de l’environnement local et des problématiques de développement pour accompagner la conception des actions. Ils peuvent venir en appui à la mise en œuvre du projet, et venir en contrôler la bonne exécution à la demande de la Commission. Actuellement, YCID dispose d’une représentation au Sénégal et au Togo (couvrant également le Bénin) ;

2- YCID a conclu un partenariat avec l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines pour la réalisation chaque année d’une évaluation a posteriori des projets terminés ayant bénéficié d’un financement d’YCID. 5 à 6 projets sont évalués de cette manière chaque année. La liste des projets est arrêtée à la rentrée universitaire, les évaluations se déroulant entre mars et avril. Les rapports d’évaluation font l’objet d’une restitution aux acteurs yvelinois concernés, restitution qui est aussi ouverte à tous.

  • Les rapports d’évaluation 2019 :
    • Matam (Sénégal) : programme “Pas d’école sans latrine – 100 latrines pour les écoles” du Département des Yvelines, des collectivités de la région de Matam et de la FADERMA
    • Podor (Sénégal) : programme “Gestion des déchets bio-médicaux” du Département des Yvelines, du Département de Podor et de l’Association pour le développement du département de Podor
  • Les rapports d’évaluation 2018 :
    • Matam (Sénégal): projet “cultures maraîchères et embouche bovine” de l’Association des femmes de Teckinguel, projet “Jardin solidaire” de l’association Cœur du Fouta
    • Tambacounda (Sénégal) : projet “périmètre maraîcher” de l’Association des ressortissants pour le développement de Marsa, projet “périmètre maraîcher” de l’Association pour le développement de Dalafing et environs
    • Diourbel et Thiès (Sénégal) : projet “agroécologie à Ndem” par l’association de Solidarité Ndem France, projet “Jardin maraîcher à Nianar” par l’Association Afrique
  • Les rapports d’évaluation 2017 :
    • Casamance (Sénégal) : projet “Centre culturel” d’Arts et culture pour tous, projet “Coopérative agricole” de l’Association pour le développement agricole de Saré-Mary
    • Matam (Sénégal) : projet “développement économique local” de l’Association pour le développement de Polel Diaoubé, projet “Ecoles numériques Sankoré” de la ville de Mantes-la-Jolie;
    • Burkina Faso: projet “promotion et diffusion de la spiruline” de Technap, projet “amélioration de la scolarisation et de l’alphabétisation” de Education, santé, partage au Burkina Faso
  • Les rapports d’évaluation 2016 :
    • Casamance (Sénégal) : programme multisectoriel de l’association Kassoumaï78
    • Matam (Sénégal) : projet “Introduction du TNI dans les écoles” de la ville de Mantes-la-Jolie, projet “case de santé” de l’association de développement de Lewé Dawadi
    • République du Congo: projet “Centre de formation pour les sourds-muets” de la Mission internationale DIMPA, projet “Centre de formation aux métiers adaptés” de l’association SADEMA

 

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.