Une deuxième auto-école sociale dans les Yvelines, dès septembre

Pour permettre aux personnes les plus en difficulté d’obtenir leur permis de conduire, le Département a missionné l’association « Sauvegarde de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte des Yvelines » pour la création d’une auto-école. Au vu des résultats déjà obtenus, le Conseil départemental poursuit ainsi son engagement avec l’ouverture d’un deuxième établissement de ce genre dans les Yvelines.

« Le retour à l’emploi des Yvelinois les plus fragiles est une priorité du Département. Pour eux, ne pas avoir le permis de conduire est souvent un frein à l’embauche ou à la mobilité, que nous souhaitons combattre à travers de nouveaux dispositifs. Après l’ouverture de l’auto-école sociale à Versailles, nous en ouvrons une deuxième à Mantes-la-Jolie en septembre » précise Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines.

En 2015, le Département a complété les dispositifs existants en soutenant l’association « La Sauvegarde de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte des Yvelines » afin de développer une auto-école à coût très réduit pour les personnes relevant soit des dispositifs d’insertion (RSA, prime d’activité), soit d’une situation de marginalité ou de grande difficulté, soit d’une prise en charge au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance. Dès la fin 2016, les jeunes âgées de 16 à 25 ans relevant des dispositifs d’insertion pourront intégrer ce dispositif.

Ces personnes doivent être en recherche d’emploi ou en situation de construire un projet professionnel dans lequel vient s’inscrire l’obtention du permis de conduire.

L’auto-école sociale est au cœur d’un dispositif partenarial porté par le Conseil départemental via l’agence d’insertion ActivitY’ et soutenue par le Fonds Social Européen (200 000 €). Ce nouveau dispositif offre une meilleur mobilité pour une perspective d’insertion professionnelle, facilite l’employabilité auprès des employeurs, prévient la conduite sans permis et désenclave les bénéficiaires de leur territoire.

Une formation adaptée au profil de chacun

A ce stade, l’auto-école de Versailles permet à 4 groupes de 12 à 15 personnes d’intégrer ce dipositif.

Pour la formation théorique, en moyenne, 10h de cours de code par semaine sur 8 à 10 semaines sont proposées à chaque participant. L’utilisation d’un logiciel permet de suivre les progrès et les difficultés de chaque participant et de proposer un apprentissage individualisé.

Dès l’obtention de l’examen théorique, 2 heures de conduite minimum sont dispensées par semaine durant environ 10 semaines, avec un maximum de 60h. Les situations sont adaptées en fonction des problématiques de chacun.

Une participation de 250 euros minimum en fonction des ressources est demandée à chaque participant.

Une deuxième auto-école sociale dans les Yvelines

Le Département poursuit son action et prévoit de mettre à disposition des locaux à Mantes-la-Jolie pour le développement d’un deuxième centre de formation à la conduite pour des bénéficiaires issus de la Vallée de Seine.

Les chiffres arrêtés à mai 2016

20 personnes ont débuté la formation fin décembre 2015, parmi eux :

  • 4 personnes ont réussi le permis,
  •  1 personne a obtenu le code et a été ajournée 2 fois lors de pratique,
  • 1 personne a obtenu le code et a été ajournée 1 fois lors de pratique,
  • 10 personnes ont eu le code et préparent la pratique,
  • 1 personne avait déjà le code et prépare la pratique,
  • 3 personnes préparent actuellement le code.

Communiqués sur le thème Adultes en difficulté

Insertion

Le Département lutte contre l’illectronisme

06/12/2017 – Si la lutte contre l’illettrisme est une grande cause nationale depuis 2013, un phénomène frappe toujours bon nombre de nos concitoyens : « l’illectronisme », dû à la fracture numérique. Le Conseil départemental met en œuvre des ateliers pour lutter contre ce facteur d’exclusion. Des espaces numériques, créés à Maule et à Freneuse, accueillent, depuis […]

En savoir plus...

Favoriser le recrutement de contrats d’insertion : une démarche exemplaire

12/10/2016 – Le Conseil départemental et l’agence d’insertion des Yvelines, Activit’Y ont lancé une vaste campagne de recrutement. Dès cet automne, ce sont 228 bénéficiaires du RSA qui travailleront dans les 116 collèges yvelinois en tant qu’agents polyvalents (entretien des bâtiments, restauration…).

En savoir plus...
Signature de la convention de collaboration RATP- CD 78 - 1

Le Département des Yvelines et le groupe RATP signent une convention pour favoriser le retour à l’emploi

23/06/2016 – Elisabeth Borne, PDG du groupe RATP, et Pierre Bédier, Président du Conseil Département des Yvelines, ont signé, jeudi 23 juin, une convention visant à favoriser le retour à l’emploi dans les Yvelines. Via l’agence départementale d’insertion ActivitY’, les partenaires vont mettre en œuvre un programme d’actions pour la formation et la mobilité des publics en situation d’exclusion professionnelle.

En savoir plus...

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.
  • Bienvenue dans l’espace dédié aux journalistes

    Vous y trouverez les communiqués et dossiers de presse que le Conseil départemental met à votre disposition.

    Pour toute question qui ne trouverait pas une réponse ici, n'hésitez pas à contacter le service presse.

  • Contact presse

    Vous êtes journaliste et souhaitez contacter le service Presse, contactez Amélie BAILLEAU.

    Tél. : 01 39 07 78 41
    Port.: 06 10 68 07 49

    Formulaire de contact