Pierre Bédier : « 300 emplois valent la peine de s’engager pour les sauver »

En investissant 10 M€ dans l’acquisition de terrains à Mantes-la-Jolie et Porcheville, le Conseil général a mis fin au projet de délocalisation de l’usine Dunlopillo dans le Nord. Il assure ainsi la pérennisation de l’entreprise dans le Mantois et sauve plus de 300 emplois directs.

Signature DunlopilloVendredi 13 février 2015, à Mantes-la-Jolie, le protocole d’accord qui organise la réinstallation de l’entreprise Dunlopillo à Limay et Porcheville a été signé par toutes les parties prenantes. L’épilogue d’un dossier complexe, objet d’incertitudes depuis plusieurs mois.

Pierre Bédier, le Président du Conseil général, est venu lui-même validé l’engagement du Département : un investissement décisif de 10 M€ pour sauver plus de 300 emplois directs et contribuer à la modernisation et à la pérennisation de cet outil industriel historique du Mantois.

«L’action du Conseil général, et plus particulièrement de son Président Pierre Bédier, a été déterminante. Il a tenu la promesse qu’il nous avait faite il y a un an. Nous lui sommes tous reconnaissants », tiennent à souligner en chœur les délégués syndicaux de la CGT Dunlopillo de Mantes-la-Jolie.

Au travers d’Yvelines Aménagement, mandaté pour trouver les montages économiques, et de l’EPFY (Etablissement public foncier des Yvelines), le Département va procéder à l’acquisition du site de Mantes-la-Jolie, où Dunlopillo est actuellement installé, et de l’usine Ros-Casares à Porcheville, l’un des deux sites où la filiale du groupe Cauval va déménager ses activités.

« Nous sommes ravis d’avoir pu trouver une solution pour sauver Dunlopilllo, se réjouit Pierre Bédier. Lutter pour maintenir l’emploi sur notre territoire, et notamment dans le Mantois, qui a souffert de la désindustrialisation, est une de nos priorités. 300 emplois valent la peine de s’engager pour les sauver.»

Communiqué de presse Réinstallation Dunlopillo (321.3 kB)

Communiqués sur le thème Economie

Atos développe son pôle d’innovation au rayonnement mondial au cœur des Yvelines avec le soutien du Conseil départemental

17/11/2016 – Le Conseil départemental des Yvelines et Atos, leader international des services numériques, annoncent le développement d’un pôle d’innovation au rayonnement mondial au cœur du département des Yvelines, avec le soutien de l’Établissement Foncier Public d’Île-de-France. L’actuel site d’Atos aux Clayes-sous-Bois accueillera ainsi un Data Center de dernière génération et les activités de R&D autour du Bull sequana bénéficieront d’un plan d’investissement ambitieux.

En savoir plus...

Dunlopillo : le repreneur choisi devra tenir ses engagements

23/05/2016 – Le redressement judiciaire du Groupe Cauval, propriétaire notamment de la marque Dunlopillo, a connu son épilogue ce matin.

En savoir plus...

Quel repreneur pour Dunlopillo ? Du réalisme économique et de l’audace, plutôt qu’un effet d’annonce irresponsable

11/05/2016 – Le Groupe Cauval, propriétaire notamment de la marque Dunlopillo, devrait connaître bientôt l’épilogue de son redressement judiciaire. Soucieux de préserver un maximum de plus de 300 emplois directs de l’usine Dunlopillo implantée dans les Yvelines, Pierre Bédier, Président du Conseil départemental, avait précisé qu’il restait attentif à l’évolution de ce dossier qu’il a suivi de l’intérieur, avec les représentants du personnel, notamment la CGT.

En savoir plus...

Vos remarques nous aident à progresser !

Vous avez une remarque à faire concernant le contenu de cette page. Des suggestions pour l'améliorer, une erreur à signaler,... utilisez le formulaire ci-dessous.
Pour tout autre besoin, situation individuelle, et si vous souhaitez être recontacté, utilisez le formulaire de contact du site.
Attention, vous accédez à un espace vous permettant de renseigner librement des informations. Vous ne pouvez pas introduire au niveau de ce formulaire des données personnelles (à savoir votre nom, prénom, date de naissance, origine raciale ou ethnique, opinions politiques, etc.). Pour rappel, vous devez impérativement rédiger des commentaires objectifs et jamais excessifs ou insultants. Pour information, sachez que cet espace fait régulièrement l’objet d’un nettoyage afin de supprimer toute donnée interdite.
  • Bienvenue dans l’espace dédié aux journalistes

    Vous y trouverez les communiqués et dossiers de presse que le Conseil départemental met à votre disposition.

    Pour toute question qui ne trouverait pas une réponse ici, n'hésitez pas à contacter le service presse.

  • Contact presse

    Vous êtes journaliste et souhaitez contacter le service Presse, contactez Amélie BAILLEAU.

    Tél. : 01 39 07 78 41
    Port.: 06 10 68 07 49

    Formulaire de contact